Publicité

Maladie de Charcot : après douze ans d'attente, un traitement prometteur voit enfin le jour

Une lueur d’espoir dans le combat contre la maladie de Charcot. Il y a près de cent cinquante ans, le neurologue et professeur d’anatomie Jean-Martin Charcot découvrait la sclérose latérale amyotrophique (SLA), également appelée maladie de Charcot. Pour rappel, il s’agit d’une maladie dégénérative qui touche les neurones et provoque une paralysie des muscles. Jusqu’à ce jour, cette pathologie, qui touche environ 30 000 personnes aux États-Unis, demeure incurable. Cependant, il se pourrait que des chercheurs aient trouvé un traitement contre la SLA. Comme le révèle une étude publiée dans la revue scientifique PLOS Biology, des experts ont trouvé un moyen de cibler et de stabiliser une protéine qui protège les cellules des éléments toxiques issus de la nourriture ou de l’inhalation d’oxygène.

Bien souvent, les patients atteints de la maladie de Charcot ont subi des mutations héréditaires d’un gène, appelé SOD1, qui provoque l’incapacité du corps d’accomplir certaines tâches et qui dérègle la machinerie cellulaire. Cela crée un amas de protéines qui peuvent aussi être liées à d’autres maladies telles que Parkinson ou encore Alzheimer. Les scientifiques ont donc travaillé sur un traitement qu’ils qualifient de "stabilisateur moléculaire". Selon Jeffrey Agar, le directeur de l’étude, le traitement agit comme un "point de suture" permettant à la protéine de rester dans sa bonne configuration. Et si les chercheurs sont aussi enthousiastes à l’idée de tester leur produit, c’est parce que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Personnes toxiques au travail et dans la vie privée : les meilleures façons de s'en protéger
Test : quel est votre niveau de stress ?
Qu’est-ce que le syndrome des ovaires polykystiques ?
Maladies auto-immunes : on sait enfin pourquoi 4 malades sur 5 sont des femmes
Opzelura : le premier traitement contre le Vitiligo désormais disponible en France