Émilie Cariou : « En marche ! n’a jamais su tracer sa ligne idéologique »

Propos recueillis par Emmanuel Berretta
·1 min de lecture
Emilie Cariou à l'Assemblée nationale.
Emilie Cariou à l'Assemblée nationale.

Le mandat d'Émilie Cariou n'a pas été de tout repos. Venant de la gauche, la députée de la Meuse avait été élue dans la vague LREM de 2017. Mais les tensions au sein du groupe entre l'aile droite et l'aile gauche ont fini par l'éloigner des options politiques prises par Édouard Philippe et Emmanuel Macron. En mars 2020, cette spécialiste de la fiscalité, passée par Bercy, quitte son rôle de « whip » au sein de la commission des Finances.

Premier pas vers un divorce complet avec la macronie en mai 2020 quand elle fonde, avec d'autres déçus, le groupe parlementaire Écologie, Démocratie, Solidarité. Le groupe ne survit pas aux défections. La rupture avec LREM est consommée lorsque, avec son collègue Aurélien Taché, elle crée le 16 décembre 2020 un parti politique, Les Nouveaux Démocrates (LND). Émilie Cariou est, cette semaine, notre invitée du « Grand Entretien » politique. Plan de relance, choix sanitaires, la députée de la Meuse passe au peigne fin la politique du gouvernement.

Le Point : Depuis sa présentation, vous multipliez les critiques contre le « plan de relance » de 100 milliards d'euros. Bruno Le Maire a présenté des aménagements pour cibler les petites entreprises. Est-ce que cela va dans le bon sens ?

Émilie Cariou : Oui, c'est bien de maintenir des aides économiques et financières à destination des entreprises, et notamment à celles qui subissent des fermetures administratives. Mais des manques subsistent encore. Déjà, parce que les mesures de sou [...] Lire la suite