Magali Berdah craque : "C’est parce que j’ai les seins refaits que je suis débile ?" (VIDEO)

C8

« Faut-il interdire la télé-réalité ? » C’est la question posée lundi soir par Benjamin Castaldi dans TPMP, même l’été (C8). Et sans surprise, le débat a conduit Magali Berdah, qui s’occupe de nombreux influenceurs issus de ce milieu, à pousser un énorme coup de gueule pour défendre la télé-réalité. Revenant sur les affaires de drogues et d’agressions sexuelles dans ce milieu, elle a ainsi lancé : « Non, la prod ne donne pas de la drogue, on ne peut pas dire qu’il y a de la drogue dans la télé-réalité, il y en a partout. C’est un fléau partout. (…) Des agressions sexuelles il y en a aussi partout, du harcèlement, il y en a partout. La télé-réalité c’est un sujet sensible parce que ça fait polémique, ça fait cliquer », a-t-elle lâché.

Alors que Nicolas Pernikoff qualifiait de « néant et de vide » la télé-réalité, Magali Berdah a regretté sa vision « réductrice » de ce milieu. « Dans ce programme, il y a des filles très bien, gentilles, intelligentes, posées… Pourquoi tu les juges et tu dis qu’elles représentent forcément le néant parce que tu te sens supérieur à ces gens-là ? », s’est-elle énervée. Et le ton est encore monté lorsque le chroniqueur et Benjamin Castaldi, qui présente l’émission, ont parlé de l’image donnée par ce milieu. « C’est du divertissement, on n’a jamais dit que c’était une émission de culture. C’est pour faire rigoler. Il faut le laisser à sa place et arrêter de le mettre ailleurs. Mais il faut...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi