Publicité

Madrid, nouvel eldorado des riches latino-américains

Madrid, nouvel eldorado des riches latino-américains

Situé dans un quartier prestigieux de Madrid, cet appartement est à vendre pour plus d’un million d’euros. Et cet agent immobilier l’assure : malgré son prix, il va rapidement trouver un acquéreur.

Ce type de logement est très convoité par de riches Latinos, qui sont en train de transformer la capitale espagnole.

"Il s'adresse principalement aux latino-américains, et il est vrai qu'en ce moment la demande est très forte, cinq fois plus que l'offre que nous avons en ce moment dans le quartier", explique Tarek Mure Garzón, de l'agence immobilière Gilmar.

En matière de décoration également les professionnels du secteur s’adaptent aux goûts de leurs nouveaux clients venus d’outre-atlantique. Ceux de Marcela Perez viennent surtout du Venezuela, du Mexique et de Colombie.

"Il y a beaucoup d'occasions où ils font des séjours de courte durée, deux, trois, six mois maximum. Ils préfèrent donc confier le logement à quelqu'un pour qu'il puisse le décorer", explique la décoratrice d'intérieur.

Octavio Rojas vit à Madrid depuis quinze ans. Il préside une association d'hommes d'affaires mexicains en Espagne. Il facilite l'arrivée de ses compatriotes et les aide avec leurs investissements dans le pays.

"Madrid, l'Espagne, offrent exactement ce qu'ils recherchent : la sécurité, la robustesse économique, la sécurité juridique et une fantastique offre gastronomique et culturelle", explique-t-il.

De nombreux collectionneurs d’art ont en effet fait le choix de venir s’installer dans la capitale espagnole. Ces nouveaux habitants de Madrid donnent un nouvel élan aux loisirs et à la culture de la ville. 90 % des clients dans certaines galeries d'art sont des collectionneurs latino-américains.

Ce bar mexicain connaît une forte affluence depuis quelque temps. De plus en plus de clients sont à la recherche de cocktails venus d’Amérique latine.

"L'arrivée d'une population mexicaine assez importante a incité les gens à demander de la tequila, du mezcal dans les principaux bars à la mode. Et maintenant, nous avons des restaurants avec de grands chefs qui vendent des spiritueux mexicains", explique Wilmer Yajamin, cofondateur d'Entre Compas et de la Mezcaloteca.

Grâce à cette immigration venue d’Amérique latine, certains secteurs de l’économie espagnole connaissent un regain d’activité.