Publicité

Macron en Suède : Les images du dîner d’État font bondir dans le contexte de la crise agricole

POLITIQUE - « Deux mondes parallèles ». Emmanuel et Brigitte Macron ont été reçus par le roi de Suède Carl XVI et la reine Silvia, mardi 30 janvier, dans le cadre d’une visite d’État. Le palais royal a diffusé sur son compte Instagram les images de la luxueuse réception. Alors que la colère des agriculteurs français ne faiblit pas, la séquence a fait réagir sur les réseaux sociaux.

Agriculteurs : les annonces de Gabriel Attal déçoivent le monde agricole, qui va continuer les blocages

« À Paris les pin-pon, en Suède le paon ! » a taclé sur X (ex-Twitter) l’eurodéputé d’extrême-droite Gilbert Collard, soutien d’Eric Zemmour. À gauche, Nathalie Arthaud, porte-parole de Luttes ouvrières, s’est aussi moquée du chef de l’État et de son épouse : « Décidément, le couple Macron adore les couronnés. Qui a dit qu’ils n’aimaient pas les ’fainéants’ entretenus par l’État ? »

À gauche toujours, le député LFI Damien Maudet, a également critiqué le timing choisi par Emmanuel Macron : « L’art de s’enfuir chez d’autres monarchies quand son peuple se soulève, ce réflexe de fin de règne ».

Un œil sur la France

La colère des agriculteurs français et d’autres pays européens s’est invitée dès le premier jour de la visite d’État du président français en Suède, largement consacrée à l’avenir de la défense européenne au moment où Stockholm est près d’adhérer à l’Otan.

Macron s’est, de son côté, engagé à défendre plusieurs revendications des agriculteurs français à Bruxelles, sur l’Ukraine, les jachères et l’accord commercial avec les pays latino-américains du Mercosur.

À voir également sur Le HuffPost :

Agriculteurs en colère : Emmanuel Macron demande de ne pas « tout mettre sur le dos de l’Europe »

Colère des agriculteurs : Attal promet une « exception agricole française » dans sa déclaration de politique générale