Macron ouvre la voie à une adhésion de la Macédoine du Nord et de l'Albanie à l'UE

par Robin Emmott et John Irish
MACRON OUVRE LA VOIE À UNE ADHÉSION DE LA MACÉDOINE DU NORD ET DE L'ALBANIE À L'UE

par Robin Emmott et John Irish

MUNICH (Reuters) - Le président français Emmanuel Macron a déclaré samedi qu'il autoriserait la Macédoine du Nord et l'Albanie à entamer des pourparlers sur l'adhésion à l'Union européenne si Bruxelles leur donnait son aval le mois prochain.

Ces propos du chef de l'Etat, tenus lors d'une conférence sur la sécurité à Munich, devraient permettre de débloquer le processus d'adhésion de ces deux pays des Balkans et de rassurer les partenaires européens de la France sur son engagement en faveur de l'élargissement.

"Nous attendons le rapport (de la Commission européenne) en mars ... en fonction de cela, si les résultats sont positifs et la confiance est établie, alors nous devrions être en mesure d'ouvrir les négociations", a déclaré Emmanuel Macron lors de la conférence.

La France, qui s'était opposée à l'automne à l'ouverture de négociations d'adhésion avec l'Albanie et la Macédoine du Nord sans réforme du mécanisme de l'Union européenne, avait salué début février une nouvelle procédure d'adhésion au bloc présentée par la commission européenne.

"Nous attendons le rapport [de la Commission européenne] en mars (...) sur cette base, si les résultats sont positifs et que la confiance est rétablie, nous serions ainsi en position d'ouvrir des négociations, a déclaré Emmanuel Macron.

Les modifications prévues par Bruxelles laisseraient aux Etats membres la possibilité d'interrompre une procédure d'adhésion voire de contraindre un pays candidat à reprendre à zéro les négociations sur certains chapitres politiques en cas de manquements constatés de sa part.

Un sommet UE-Balkans est prévu en mai à Zagreb.


(Paul Carrel et John Irish, version française Jean-Michel Bélot)