Macron écarte le confinement du week-end sur la majeure partie du pays

Par Nathalie Schuck
·1 min de lecture
Emmanuel Macron en février 2021.
Emmanuel Macron en février 2021.

Malgré les chiffres de l'épidémie qui continuent à progresser, sans toutefois exploser à ce stade, Emmanuel Macron a tranché : lors du conseil de défense sanitaire qui s'est tenu ce mercredi matin à l'Élysée, le chef de l'État a acté qu'il n'y aurait pas, sauf exception, de confinement du week-end en plus du couvre-feu à 18 heures, selon des sources concordantes au sommet de l'État. Seuls un ou deux départements, où il existe un consensus avec les élus locaux, seraient au final concernés par cette mesure.

La région Île-de-France, pour laquelle un plan de confinement du week-end était fin prêt et avait même été présenté à Anne Hidalgo et Valérie Pécresse par les autorités préfectorales et sanitaires, ne sera donc pas concernée, pas plus que la grande majorité des 20 départements placés la semaine passée sous surveillance renforcée par Jean Castex, affirment les mêmes sources. Le Premier ministre doit l'officialiser ce jeudi lors d'une conférence de presse avec le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Accélération de la vaccination

Pour endiguer la progression des contaminations, le gouvernement devrait annoncer une forte accélération de la vaccination dans les départements à risques, alors que des stocks disponibles du vaccin AstraZeneca n'ont pas été consommés. De même, le président souhaiterait-il que des campagnes de tests soient plus massivement menées. « On ne va pas enfermer les Français alors qu'il fait beau et que les jours rallongent », fait valoir un [...] Lire la suite