Publicité

Mackenzie Hopkins a été battue à mort, puis abandonnée dans sa baignoire

Une scène d’horreur. Le 15 janvier 2022, la police de Kansas City a été appelée par un homme inquiet pour la santé de sa fille, Mackenzie Hopkins, qui ne répondait plus au téléphone. Arrivée devant le domicile de la jeune femme de 24 ans peu avant 18 heures, les officiers se sont retrouvés face à ce père en panique : les marches menant à l’appartement étaient maculées de sang et la porte d’entrée n’était pas verrouillée.

Et en franchissant la porte, les forces de l’ordre ont eu un mouvement de recul et ordonné au père de Mackenzie Hopkins de rester à l’extérieur. Car à l’intérieur, la scène de crime était insoutenable : le rez-de-chaussée de l’habitation s’était transformé en une véritable mare de sang, rapporte le « Kansas city star ». « Il y avait beaucoup de sang. Je me suis effondré dans la cour, se remémore le père de famille auprès de KMBC. Je me suis dit : "Ce n’est pas possible qu’elles soient mortes". »

Malheureusement, les forces de l’ordre ont trouvé le corps sans vie de Mackenzie Hopkins immergée dans sa baignoire. Et la jeune maman présentait de très nombreuses marques de coups. Dans la chambre adjacente, les enquêteurs ont aussi découvert la fille de la victime, Bella, 4 ans. Présentant, elle aussi, de nombreuses traces de coups, l’enfant a été transportée à l’hôpital où un traumatisme crânien lui a été décelé, ce qui lui a valu plusieurs semaines d’hospitalisation en soins intensifs.

Un drame évitable ?

Sur les lieux du crime, une trace de botte a été re...


Lire la suite sur ParisMatch