Publicité

Macha Méril : "soit de s’y prêter…", sa théorie ahurissante sur l’emprise de certains réalisateurs

Aucune femme n’est à l’abri. C’est le constat amer des récentes révélations. Même des femmes qui ont un certain pouvoir du fait de leur notoriété peuvent se retrouver sous les griffes d’un réalisateur pervers. Et même les cinéastes les plus salués ne sont pas innocents. "J’en ai bavé incroyablement", révélait Macha Méril au Parisien le 6 mars dernier.   Et de confier : "François Truffaut, si respecté, n'est pas exempt de la liste des cinéastes qui ont abusé des femmes à des fins pas très honnêtes. Il n'était pas blanc bleu." Si la comédienne n’a pas souhaité s’épancher sur "ce qui est arrivé avec lui quand une jeune actrice. Et sans défense", elle raconte toutefois un jeu de pouvoir. "J'avais joué dans un film de Godard, avec qui il était brouillé à mort. Il fallait qu'il lui prenne la comédienne. Il faut que ça cesse, ces jeux de puissance", a-t-elle détaillé.

Macha Méril : "On a toutes subi ça"

Alors qu’elle estime que "toutes les femmes de génération ont vécu ce qui est raconté aujourd’hui", Macha Méril souhaite "une révision profonde des relations entre metteurs en scène et actrices". Invitée de RTL Bonsoir ce vendredi 8 mars, elle raconte l’effroyable emprise que ces derniers ont sur les comédiennes.   "On a toutes subi ça. Un producteur, un metteur en scène, un agent…", renchérit-elle. Et d’expliquer : "Il y avait beaucoup de façons de lutter. Soit de se défiler, c’est-à-dire (...)

Lire la suite sur Closer

"Le Grêlé" : le tueur en série François Vérove a participé à une émission culte de France 2 ni vu ni connu
William et Kate : le futur couple souverain déjà en grande difficulté ?
Chemin de Vie : vous et votre couple si vous cheminez dans le 8
Ce remède anti-rides que vous prenez au quotidien sans doute sans le savoir
"Trop familier" : la véritable raison du vent monumental infligé par Catherine Ringer à Emmanuel Macron