Publicité

Macabre découverte dans le lac Léman : sur la piste d'un drame familial ?

C’est une macabre découverte qui a été faite dans le lac Léman. Dimanche 24 mars, peu après huit heures, un canoë gonflable a été aperçu à la dérive par un promeneur. Celui-ci se trouvait au niveau de la commune de Meillerie. Un élément qui a rapidement attiré l’attention du témoin, intrigué par “l’absence de gilets de sauvetage”. Il a finalement repéré deux corps immergés près d’un ponton. Selon les premières informations, il s’agirait d’un père et de sa fille. Ils étaient âgés de 34 ans et de deux ans. Les victimes se seraient noyées dans le lac Léman. Très rapidement, les enquêteurs ont cependant soupçonné le trentenaire d’être “l’auteur des faits”.

Des vapeurs d’essence ont été détectées au domicile des victimes

Peu après la découverte des corps des deux victimes, une enquête pour “homicide volontaire” a été ouverte en Haute-Savoie. Selon Le Dauphiné Libéré, les enquêteurs ont voulu perquisitionner le domicile du père de famille, situé à Lugrin. Une fois sur place, ils ont cependant détecté “des vapeurs d’essence” et ont craint que le logement soit piégé. Un périmètre de sécurité a été établi par précaution après cette constatation. Pas moins de vingt maisons du voisinage ont donc été évacuées. En attendant, leurs occupants ont été relogés dans une salle communale. Lundi 25 mars, l’alerte a finalement été levée. Le quotidien précise cependant que “de l’essence (...)

Lire la suite sur Closer

Disparition d’Emile au Vernet : ces deux intrus qui ont entaché la reconstitution
Kate Middleton : cette raison touchante pour laquelle elle aime particulièrement l'école de son fils Louis
Disparition d’Emile au Vernet : “J’angoisse un peu”, cette idée qui hante un habitant du village
“J’ai un bon train de vie…” : Olivier Lejeune dévoile le montant de cette grosse retraite qui ne lui suffit pas
Qu'est-ce-que le Sagittaire ne doit pas manger ?