Le maître-chanteur de Romney trahi par des photos de chats ?

Un homme, accusé d’être un hacker ayant dérobé les déclarations d’impôts de Mitt Romney dans le but de le faire chanter, a été interpellé après avoir été identifié grâce à une photo de deux chats, rapporte le site The Daily.

Le 14 septembre dernier, Michael Brown, un homme de 34 ans travaillant dans les nouvelles technologies, a en effet eu la surprise de voir une trentaine d’agents de services secrets enfoncer la porte de sa résidence, située à Franklin dans le Tennessee.

"Ils ont dit : vous êtes en détention. Nous cherchons les déclarations d’impôt de Romney", raconte Michael Brown qui, aujourd’hui, clame son innocence. Malheureusement pour lui, la police affirme détenir une preuve de sa culpabilité : des photos de chats.

Un million de rançon

Au début du mois de septembre dernier, un groupe de hacker avait en effet publié un communiqué dans lequel il affirmait avoir réussi à pirater les déclarations de revenus de celui qui était, alors, le candidat républicain à l’élection présidentielle. Et proposait de lui restituer pour la somme d'un million de dollars. 

L’affaire était à l’époque sensible. Régulièrement accusé d’échapper à l’impôt à l’aide de divers niches fiscales et sociétés écrans basées dans des paradis fiscaux, Mitt Romney s’était également vu reprocher de ne pas avoir publié ses déclarations de revenus, comme le font habituellement les candidats.

Le communiqué des hackers laissait donc sous-entendre que ces déclarations pouvaient comporter des révélations dérangeantes pour le (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Le maître-chanteur de Romney trahi par des photos de chats ?
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.