Maëlys De Araujo : ce geste déchirant de son père en plein deuil, "Joachim a voulu finir ce qu'il avait commencé"

·1 min de lecture
![CDATA[DR]]

Cinq ans après le drame, la douleur est toujours vive. Durant l'été 2017, alors qu'elle assistait à un mariage en compagnie de ses parents, Maëlys de Araujo a été enlevée par Nordahl Lelandais, avant d'être tuée à l'âge de 8 ans. Si l'ancien maître chien plaide la mort accidentelle, les proches de la petite fille n'en croient pas un mot, et souhaitent désormais que justice soit rendue, tandis que "l'Autre", comme la mère de Maëlys le surnomme, encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour "enlèvement, séquestration et meurtre", ainsi que sur des attouchement sexuels commis sur deux cousines mineures et détention d'images pédopornographiques.

Alors que le procès débutera le 31 janvier prochain, les proches de Maëlys multiplient les témoignages bouleversants. Et tous usent de gestes déchirants pour tenter de faire le deuil de la fillette, comme son père Joachim. En effet, après l'inhumation de sa fille, celui-ci a décidé de terminer les travaux qu'il avait commencé dans sa chambre, peu de temps avant sa disparition. "Au printemps 2018, Joachim a voulu finir ce qu'il avait commencé. Ça lui a pris plusieurs mois et, à la fin, je me suis attaquée au rangement des affaire de ma fille", s'est ainsi souvenue la mère de Maëlys dans les colonnes du Parisien, mercredi 26 janvier.

Maëlys a "aidé son papa" avant sa disparition

L'occasion pour elle de se rappeler que la petite Maëlys, déterminée à investir sa nouvelle chambre au plus vite, avait (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Il pense avoir une hernie les médecins lui trouvent une malformation très rare
TÉMOIGNAGE Je quitterai ma femme si elle prend du poids après sa grossesse
Sa peau vire au vert comme Fiona dans Shrek après avoir utilisé un autobronzant
Meurtre de Sophie Toscan du Plantier : les confidences glaçantes de son frère sur son passage à la morgue
TÉMOIGNAGE Atteinte d'algie vasculaire de la face je suis accro à mon antidouleur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles