Publicité

"Il m’a giflée" : Hiromi Rollin accuse Alain Delon de violences à son encontre

Depuis juillet 2023, Hiromi Rollin ne comprend pas ce qui lui arrive. Ce mois-ci, elle est accusée par les trois enfants d'Alain Delon de violences à l'encontre de leur père. Elle est exclue de Douchy où elle vivait avec lui depuis de nombreuses années. Dans les colonnes du Figaro, celle qui est considérée comme la dame de compagnie de l'artiste par ses enfants, a expliqué qu'elle ne comprenait pas comment elle a pu être accusée de cette manière. "Tout le monde sait qu'Alain aime le calme et la tranquillité, c'est un solitaire. Ce pseudo enfermement résultait d'un choix de sa part. Surtout, depuis son AVC, Alain était diminué et ne voulait pas qu'on le voie. Il ne faut pas oublier que la période de Covid a duré près de deux ans et qu'à ce moment-là, personne ne venait nous voir à l'exception d'un proche d'Alain", a-t-elle ainsi déclaré dans un premier temps. De son côté, Alain Delon avait expliqué qu'il soutenait ses enfants dans leur démarche. Face aux enquêteurs, il avait expliqué qu'il y avait pu avoir de la violence entre lui et Hiromi Rollin. "Verbalement, si on laisse aller ça finit mal", avait-il déclaré avant d'ajouter qu'il avait pu être maltraité physiquement : "En réponse à mes frappes, physiques. Quand elle m’énervait". Hiromi Rollin a été interrogée sur ces déclarations. "Concernant les violences, je ne lui en ai jamais infligé, ce serait plutôt le contraire. Je concède toutefois qu'un jour il m'a giflée et je me suis (...)

Lire la suite sur Closer

Cheveux : ces coupes à proscrire avec un grand front
Pierre Arditi quitté par sa femme : ce cauchemar qu’il fait toutes les nuits et qui le fait souffrir
Slimane : victime d’un gros problème technique, le chanteur évite le drame de peu
Pierre (Star Academy) : les véritables raisons de son incroyable perte de poids dévoilées
Suicide de Lindsay : pourquoi sa mère continue à vivre "un cauchemar", neuf mois après la mort de sa fille