"M. Fessenheim" empêché d'entrer sur le site de la centrale

Les syndicats s'en prennent au "liquidateur". Le nouveau délégué interministériel chargé de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, Francis Rol-Tanguy, a été empêché ce vendredi 14 décembre d'entrer sur le site par des salariés mécontents.

Près de 200 d'entre eux, selon les syndicats, ont formé une chaîne humaine et repoussé Francis Rol-Tanguy, qui avait prévu de rencontrer la direction et les représentants du personnel pour la première fois depuis sa nomination au poste de "délégué interministériel à la fermeture de la centrale nucléaire et à la reconversion du site de Fessenheim".

"Ce matin il y a eu une assemblée générale du personnel, elle a décidé que M. Tanguy ne devait pas rentrer", explique le délégué CGT du site. "Le personnel lui a signifié qu'il n'avait rien à faire ici, parce qu'on n'a pas besoin de liquidateur".

Francis Rol-Tanguy comprend "très bien"

"Les gens ont fait un décompte, et arrivé à zéro on a repoussé M. Tanguy sur le trottoir d'en face", raconte-t-il encore. Le délégué syndical ajoute que les salariés voulaient accomplir "un geste fort". "Maintenant, on va attendre de voir ce que M. Tanguy va dire avant de voir quelles actions on va entreprendre la semaine prochaine".

Cliquez pour afficher le contenu dans une nouvelle fenêtre.Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Fessenheim : le délégué du gouvernement interdit d'accès - 14/12/12 à 11h00

 

"J'aurais préféré que le dialogue s'engage aujourd'hui, mais il s'engagera en janvier", a réagi Francis Rol-Tanguy devant des journalistes. Et d'ajouter qu'il comprend "très bien la première réaction des (...)style="color: #000000;"> Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

"M. Fessenheim" empêché d'entrer sur le site de la centrale

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.