Publicité

"Il m’a aidée à me montrer vulnérable" : Jennifer Lopez se livre sur sa relation amoureuse avec Ben Affleck (EXCLU)

Ce film événement, pour Prime Video, est l’occasion d’un aveu : Jennifer Lopez, vous êtes accro à l’amour !

Jennifer Lopez (Rires) Peut-être bien ! Ce projet a vraiment débuté par la musique. Je me suis sentie inspirée comme jamais, au point d’avoir envie de sortir un nouveau disque. This Is Me... Now est né en très peu de temps. Il nous a fallu moins de deux mois pour écrire toutes les chansons. Et encore, il en reste des dizaines dans les cartons ! Je crois que j’avais besoin de quelque chose comme ça dans ma vie. Je me suis retrouvée à regarder mon parcours, de mon troisième album, This Is Me... Then (sorti en 2002, ndlr) à celui-ci. Évidemment, ils ont tous les deux été inspirés par le même sujet, l’amour, et le même homme (Ben Affleck, ndlr). J’avais envie de proposer quelque chose de spécial, en plus de l’album. Je ne voulais pas enchaîner les clips de manière classique, mais trouver un moyen de raconter le reste de mon histoire : voilà comment est né ce film avec Prime Video, et l’envie d’y mettre en scène mes quatre mariages et mon parcours amoureux... jusqu’au bonheur.

Votre mari, Ben Affleck, participe au film en tant que comédien, mais aussi auteur. C’était une évidence, pour vous, de le faire intervenir sur ce projet ?

Oui, car il est ma source d’inspiration, mon partenaire dans la vie et dans tout ce que je fais. Il est d’un soutien sans faille, il m’a aidée à me montrer vulnérable et à raconter une histoire d’une manière inédite. Il est très fier de moi et de mon travail.

À lire également

"Ça a fait marrer sa maman" : les coulisses étonnantes de l'entretien entre Kylian Mbappé et Élise Lucet pour Envoyé Spécial

Est-ce que ce film est aussi une façon de couper l’herbe sous le pied des médias et des paparazzis, qui se sont immiscés dans votre vie privée, à l’époque ?

Oui. Je me sens suffisamment heureuse et bien dans ma vie pour me livrer de cette manière. Les gens ont passé des années à spéculer sur moi, persuadés de comprendre ce qu’il se passait chez moi, me scrutant pour obtenir le moindre indice sur mon état émotionnel. Ils oublient qu’il m’arrive parfois de passer simpl...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi