Publicité

Météo : Vigilance orange vague-submersion dimanche 11 février pour le pourtour atlantique

Météo France place 11 départements en vigilance orange vague-submerssion ce dimanche 11 février. Il est recommandé de ne pas s’approcher du rivage. Photo d’illustrationprise au large à Plomeur, dans l’ouest de la France, le 8 décembre 2023.
LOIC VENANCE / AFP Météo France place 11 départements en vigilance orange vague-submerssion ce dimanche 11 février. Il est recommandé de ne pas s’approcher du rivage. Photo d’illustrationprise au large à Plomeur, dans l’ouest de la France, le 8 décembre 2023.

MÉTÉO - Le risque des grandes marées. Alors que la tempête Karlotta, venue des îles britanniques, s’avance vers l’Hexagone, Météo France place 11 départements en vigilance orange vague-submersion ce dimanche 11 février.

Météo : à quoi s’attendre pour les vacances scolaires de février qui commencent ce samedi

Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessous, ce niveau d’alerte concerne les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, la Gironde, la Charente-Maritime, la Vendée, la Loire-Atlantique, le Morbihan, le Finistère, les Côtes-d’Armor, l’Ille-et-Vilaine et la Manche.

La vigilance orange s’étend de 3 heures du matin dans la nuit de dimanche jusqu’à la mi-journée, en prévision d’une marée haute impressionnante, avec un coefficient de 107 et portée par la houle de Nord-Ouest. Lors de la marée haute ce samedi 10 février, de grandes vagues ont déjà été observées : Météo France a ainsi relevé « 3 m aux Pierres Noires et 2 m à Noirmoutier » à 4 h 30 ce matin.

Cette dynamique est renforcée par la baisse de pression engendrée par l’arrivée de la dépression Karlotta, qui vient créer une surcote marine. Concrètement, la pression atmosphérique baisse, ce qui permet au niveau de la mer de s’élever. Cette élévation est temporaire et est un des facteurs principaux du déclenchement d’une vigilance pour vague-submersion.

Accalmie prévue dimanche après-midi

« On attend des submersions par débordements ou franchissements de paquets de mer sur les zones exposées du littoral », indique le dernier bulletin de Météo France, qui précise également qu’« une érosion supplémentaire des secteurs déjà fragiles pourra être observée » et que « le risque est marqué à marée haute ». Pour donner un ordre d’idée, la pleine mer est prévue à 05 h 20 à Saint-Jean-de-Luz, 05 h 30 à Concarneau, et 08 h 15 à Saint-Malo.

La vigilance orange implique de ne pas prendre la mer ni de s’y baigner, de s’éloigner des côtes et des estuaires et de surveiller une éventuelle inondation autour de son habitation. Les très fortes vagues sont susceptibles de compliquer l’accès aux routes par endroits ou d’engendrer des dégâts importants pour les installations proches du littoral.

Une accalmie est attendue dès dimanche après-midi. La vigilance vagues-submersion sera alors abaissée au niveau jaune pour les départements allant de la Loire-Atlantique aux Pyrénées-Atlantiques. Météo France recommande une prudence particulière sur les côtes des départements du fond de golfe de Gascogne, notamment la Gironde et la Charente-Maritime, en raison d’une houle de Nord-Ouest. Le coefficient de marée sera encore élevé dimanche en fin de journée, avec une valeur de 109 à Saint-Jean-de-Luz.

À voir également sur Le HuffPost :

La dépression Nat arrive en Polynésie, Tahiti en vigilance rouge « fortes pluies »

À la Réunion, les crues impressionnantes font deux morts emportés dans leurs voitures