Publicité

Météo : Comment le manque de soleil peut plomber votre moral (et votre santé)

La pluie, la grisaille et le manque de soleil peuvent avoir des effets négatifs sur la santé. Photo d’illustration, prise à Montpellier.
PASCAL GUYOT / AFP La pluie, la grisaille et le manque de soleil peuvent avoir des effets négatifs sur la santé. Photo d’illustration, prise à Montpellier.

MÉTÉO - Fatigue, baisse de moral, irritabilité… Et si votre mauvaise humeur était liée à la météo ? Alors que la grisaille et les jours de pluie se succèdent ces dernières semaines, le soleil a bien du mal à pointer le bout de son nez. Ce n’est pas qu’une impression : Météo France a enregistré en février un déficit d’ensoleillement particulièrement important sur l’ensemble de l’hexagone, exception faite des régions méditerranéennes et de certaines zones du sud de l’Alsace.

L’hiver 2023-2024 qui s’achève est le troisième plus chaud de l’histoire en France selon Météo France

En février, certains Français ont dû vivre avec jusqu’à -80 % de soleil par rapport à la normale. C’est le cas des habitants de Charleville-Mézières, dans les Ardennes, où le soleil n’a pas brillé plus de 12 heures en l’espace de 29 jours. À Saint-Quentin, dans l’Aisne, le mois a été marqué par un déficit d’ensoleillement de -71 %, c’était -62 % à Brest, dans le Finistère.

La région parisienne a enregistré son mois de février le plus gris depuis 1991, avec moitié moins de soleil que la normale (-54 %), tandis que de manière générale la moitié nord du pays a reçu deux à trois fois moins de soleil qu’un mois de février normal, comme vous pouvez l’observer sur la carte ci-dessous partagée par le météorologue Guillaume Séchet.

Le soleil agit sur deux hormones liées au bien être

S’il vous paraît difficile de garder le moral face à une telle météo, sachez qu’il y a plusieurs explications scientifiques. Tout d’abord, le soleil agit sur la production de deux hormones qui sont liées à l’humeur et au bien-être dans le corps humain. En effet, en entrant par les yeux, la lumière du soleil active les cellules de la rétine qui envoient des signaux au cerveau, et ces signaux influencent la production de neurotransmetteurs.

Quand le corps humain est exposé à la lumière du soleil, le cerveau reçoit ainsi le message, par ses yeux, de produire ni plus ni moins que « l’hormone du bonheur ». Appelée la sérotonine, celle-ci permet notamment de réguler l’anxiété, l’appétit et la fatigue.

Le soleil influe aussi sur la production d’une autre hormone : la mélatonine, qui elle est responsable de la régulation du cycle du sommeil. Ainsi, lorsqu’on est exposé au soleil pendant la journée, notre corps réduit la production de mélatonine, ce qui nous maintient éveillés et actifs. En revanche, lorsque la lumière du soleil diminue le soir, la production de mélatonine augmente, ce qui favorise le sommeil.

Les cas de « dépressions saisonnières »

Autre élément clé : le soleil est la principale source de vitamine D pour le corps humain. Cette fois-ci cela ne se passe par les yeux mais par la peau, qui lorsqu’elle est exposée aux rayons ultraviolets synthétise la vitamine D. Un manque de vitamine D peut engendrer des problèmes osseux, des risques de faiblesse musculaire ou un moins bon fonctionnement du système immunitaire. Il peut également être associé à des formes de dépressions et d’anxiété.

De quoi donc favoriser, un coup de mou. On parle alors d’un « blues hivernal » ou lorsque les symptômes sont plus graves d’une « dépression saisonnière hivernale », des pathologies qui ont d’abord été détectées en Finlande, en Suède ou en Norvège en raison des journées très courtes en hiver. Il est possible de consulter pour cela un médecin qui selon les cas pourra prescrire de la luminothérapie, des compléments alimentaires ou encore des séances de psychothérapie.

Bien souvent, le manque de soleil s’accompagne en plus de mauvais réflexes pour la santé physique et mentale : moins sortir, réduire l’activité sportive ou sociale...

Attention toutefois, cela ne signifie pas qu’il faut s’exposer un maximum au soleil pour être heureux. L’exposition aux rayons ultraviolets est la principale cause de cancer de la peau. Plus encore, s’exposer au soleil directement et longuement peut engendrer des problèmes de la vue. Pour profiter des bienfaits du soleil, il est donc important de se protéger la peau, les yeux et la tête.

À voir aussi sur Le HuffPost :

La fonte record du Groenland en 2023 pourrait être responsable d’une vague de chaleur cet été

Cet hiver doux dans les Pyrénées a fait sortir cette maman ours et ses bébés de leur tanière