Publicité

Météo : l’Indre-et-Loire en vigilance rouge, ce que réserve le ciel pour ce lundi de Pâques 1er avril

Les averses sont encore de mise ce lundi 1er avril, même si le temps devrait être plus clément après un week-end marqué par des crues importantes dans le centre ouest.
PASCAL LACHENAUD / AFP Les averses sont encore de mise ce lundi 1er avril, même si le temps devrait être plus clément après un week-end marqué par des crues importantes dans le centre ouest.

MÉTÉO - Après un week-end d’intempéries qui a entraîné de fortes crues dans l’Indre-et-Loire et la Vienne, et alors qu’un kayakiste est toujours recherché dans la Haute-Vienne, la vigilance rouge est toujours en vigueur ce lundi 1er avril à la mi-journée dans l’Indre-et-Loire. Dans son dernier bulletin en date, Météo France place en outre les Bouches-du-Rhône, le Var, le Vaucluse, Alpes-de-Haute-Provence, le Gard, la Gironde, la Dordogne, la Côte-d’Or, l’Yonne, la Saône-et-Loire, la Charente et la Charente-Maritime en orange pour le risque de crues, soit un total de 12 départements.

Crues : l’Indre-et-Loire et la Vienne toujours en alerte rouge, une personne disparue

À noter que les Alpes-de-Haute-Provence et les Alpes-Maritimes, qui étaient dans un premier temps concernées par une vigilance orange pour « avalanches » ont vu cette dernière être levée dans le courant de la matinée.

Plus de 200 évacuations ont eu lieu en Indre-et-Loire et dans la Vienne après la forte montée des eaux observée depuis le début du week-end. Un homme est pour sa part encore recherché depuis samedi aux abords de la rivière Vienne, en crue. Preuve de l’intensité particulièrement forte de ce phénomène, dans le village de Nouâtre, en Indre-et-Loire, le niveau de la Vienne est passé de moins de trois mètres samedi à près de neuf dimanche.

Averses orageuses à prévoir

À Chinon, toujours en Indre-et-Loire, quelques centaines de personnes ont dû être évacuées dans la soirée de dimanche, alors que la Vienne, qui traverse la ville, avait atteint le pic de sa crue, à près de 5,50 mètres. « Depuis 3h30 du matin, la situation est stable », le cours de la Vienne « n’a pas augmenté », a précisé dans la matinée à l’AFP le maire de Chinon, Jean-Luc Dupont. La préfecture d’Indre-et-Loire a confirmé que « la Vienne (avait) atteint son pic ». Néanmoins, les autorités continuent à « surveiller de près Chinon ».

Ce lundi, en début de journée, du Grand-Est jusqu’au nord de la région Paca, ainsi que sur la Corse, le temps sera encore couvert et pluvieux, avant une accalmie en fin de matinée. Il est prévu qu’il neige sur les Alpes à partir de 1 400 à 1,500 m et sur le Jura à partir de 1 100 à 1,300 m.

Sur le reste du pays la matinée connaîtra de belles périodes ensoleillées, excepté de la Bretagne jusqu’au nord de la Nouvelle-Aquitaine où des averses parfois orageuses se produiront. Pour la suite de la journée, le temps devrait se montrer plus clément, même si les averses parfois orageuses viendront parfois noircir la fin d’après-midi sur une bonne partie du territoire.

Côté températures, les minimales iront de 3 à 8 degrés en général, jusqu’à 10 à 12 degrés près de la Méditerranée. L’après-midi, il fera 12 à 16 degrés sur la moitié nord et le Massif central, 14 à 19 degrés au sud, localement 20 près de la Méditerranée.

À voir également sur Le HuffPost :

Le sable du Sahara, que l’on peut observer au printemps, a changé la couleur du ciel dans le Sud-Est

Météo : à Lyon et dans le Rhône, la tempête Nelson et ses vents violents font d’importants dégâts