Publicité

Météo France : après le froid glacial, une douceur « remarquable » et des records attendus cette semaine

Le thermomètre pourrait s’affoler dès mercredi 24 janvier dans les Pyrénées-Orientales, où Perpignan pourrait battre son record de chaleur établi à 25 degrés en 1944.
RAYMOND ROIG / AFP Le thermomètre pourrait s’affoler dès mercredi 24 janvier dans les Pyrénées-Orientales, où Perpignan pourrait battre son record de chaleur établi à 25 degrés en 1944.

MÉTÉO - Passer de l’hiver au printemps en un claquement de doigts. L’Hexagone a connu une hausse spectaculaire des températures entre samedi matin et lundi 22 janvier, avec une augmentation comprise entre + 12 degrés à + 15 °C sur l’ensemble du territoire. La douceur va s’accentuer au cours de la semaine, et des records de douceur pour un mois de janvier pourraient même être franchis sur la côte méditerranéenne.

Météo : après l’épisode de grand froid, ce que l’on sait du redoux attendu sur l’Hexagone

La grande majorité des régions françaises côtoient de nouveau les 10 degrés lundi, indique Météo France, qui ajoute que ce redoux est « remarquable par la douceur des masses d’air qui vont finir par circuler sur le pays. »

Les températures vont parfois dépasser les 20 °C entre les Pyrénées et le Languedoc, de mercredi à vendredi, selon le prévisionniste national. Et le thermomètre pourrait même s’affoler dans les Pyrénées-Orientales, où des records de douceurs, voire de chaleur devraient être battus. Perpignan pourrait notamment pulvériser son record de 25 degrés datant de 1944.

Sécheresse record, absence de neige

Dépasser les 25 degrés en janvier est inquiétant, car ce seuil est considéré comme celui de la chaleur, rappelle Le Parisien. En France, aucune région n’a jamais dépassé ce cap en janvier. Et pour cause : 25 degrés ce sont des températures qui devraient normalement être observées fin mai - début juin dans le sud.

Le vent chaud qui va souffler dans le sud-est est également une mauvaise nouvelle pour les sols du pourtour méditerranéen, fait remarquer Météo France. Dans les Pyrénées-Orientales, où la sécheresse dure depuis 2021, la situation s’aggrave et risque d’être inédite. « Jamais depuis le début des mesures, les sols n’auront été aussi secs une fin-janvier dans les Pyrénées-Orientales. Ce constat concerne toute la Catalogne, côté français comme côté espagnol », déplore le prévisionniste.

Dernier signal d’alerte envoyé par Météo France : il n’y a « quasiment plus de neige dans les Pyrénées ». Le pic de Canigou, l’un des plus hauts sommets des Pyrénées-Orientales, est notamment dépourvu de son manteau blanc. Un état de fait inquiétant pour les réserves d’eau, car quand elle fond, la neige abreuve les cours d’eau.

À voir également sur Le HuffPost :

La tempête Isha a semé le chaos dans les airs et a fait de ces vols un véritable enfer

Tempête Ciaran, Domingos : ces agriculteurs épuisés par les événements météo à répétition