Publicité

Météo : après l’épisode de grand froid, ce que l’on sait du redoux attendu sur l’Hexagone

Après l’épisode de grand froid, le redoux est attendu sur l’Hexagone à partir de dimanche 21 janvier.
Photo and Co / Getty Images Après l’épisode de grand froid, le redoux est attendu sur l’Hexagone à partir de dimanche 21 janvier.

MÉTÉO - Grand écart thermique à venir. Après une semaine de froid intense sur une bonne partie du pays, qui a par exemple vu un record de température négative tomber vendredi matin à Arras (-14,7°C), le redoux s’annonce spectaculaire.

Si les gelées seront encore fréquentes dans la nuit de samedi à dimanche, elles seront toutefois moins marquées, annonce Météo-France.

Une faible perturbation pourra apporter quelques faibles pluies pouvant se congeler temporairement sur les sols gelés dimanche matin, ajoute le prévisionniste, qui prévoit des températures maximales en nette hausse dans l’après-midi, avec le retour de maximales au-dessus de 10°C par endroits. Il fera ainsi 13°C en Bretagne, à Marseille et en Corse. Et même jusqu’à 15°C à Biarritz.

Lundi, il fera encore plus chaud, dès le matin. Entre 11 et 14°C sont ainsi prévus sur le quart nord-ouest, dans les Hauts-de-France et en Île-de-France, même si la pluie sera au rendez-vous. Ces températures seront sensiblement les mêmes l’après-midi, tout comme sur le pourtour méditerranéen.

Comme le note La Chaîne Météo, les amplitudes de températures seront spectaculaires entre samedi après-midi et lundi après-midi, avec par exemple 15 degrés d’écart à Paris en 48 heures.

Globalement, l’ensemble de la semaine prochaine s’annonce très douce pour la saison, indique encore Météo-France, y compris sur une grande partie de l’Europe.

Après une semaine rythmée par les vigilances orange à la neige et au verglas, ainsi qu’à la pluie et aux inondations, plus aucun département n’est désormais en état d’alerte.

À voir également sur Le HuffPost :

La neige a rendu fous les animaux de compagnie, et c’est adorable

Neige et verglas : bloqués en gare de Lille, des dizaines de voyageurs ont dû dormir dans un TGV