Publicité

Météo en Île-de-France : la préfecture de police invite les Franciliens à rentrer chez eux avant 19h ce mercredi

Un homme à vélo sur un chemin enneigé à Draveil, dans l’Essonne, le 9 janvier 2024.
EMMANUEL DUNAND / AFP Un homme à vélo sur un chemin enneigé à Draveil, dans l’Essonne, le 9 janvier 2024.

ÎLE-DE-FRANCE - Prudence ce mercredi 17 janvier, surtout si vous habitez en Île-de-France, dans les Hauts-de-France, dans l’est de la Normandie ou dans l’ouest du Grand-Est. Jusqu’à minuit dans la nuit de ce mercredi à jeudi, 19 départements sont placés en vigilance orange neige-verglas, tandis que deux départements de la Bretagne sont eux placés en vigilance orange pluie-inondation, comme on peut le voir dans la carte ci-dessous.

Pour économiser de l’énergie chez soi par temps froid, voici les astuces faciles d’une experte de l’ADEME

En début d’après-midi, en raison d’« un probable épisode neigeux », la préfecture de police a même encouragé les Franciliens à rejoindre leur domicile avant 19h, notamment pour ceux empruntant les axes routiers.

Météo-France prévoit de la neige dans l’après-midi en Normandie, puis en soirée sur l’Île-de-France et le Centre-Val-de-Loire.

Les cumuls de neige pourront atteindre 7 à 10 cm et localement 15 cm dans les Hauts-de-France.

Ce mercredi, la neige a commencé à tomber dans la matinée aux alentours d’Amiens, mais restait très faible dans le Nord et le Pas-de-Calais, touchés par un double épisode de crues historiques en novembre et janvier.

Dans l’Aisne, le télétravail à privilégier

À Lille, les flocons recouvraient les toits des bâtiments et tenaient au sol, tout comme dans les collines de l’Artois, recouvertes d’un manteau blanc et où les saleuses étaient à l’œuvre.

En dépit du salage, des plaques de glace émaillaient les trottoirs du centre-ville de Strasbourg, où peu d’habitants s’aventuraient. Les trottoirs étaient également glissants à Metz ou à Laon, dans l’Aisne.

« Une activité importante liée aux chutes de piétons est rapportée, avec un impact sensible sur les urgences des hôpitaux », a relevé la préfecture de Meurthe-et-Moselle.

Les conditions de circulation restent difficiles « sur l’ensemble du Grand-Est », a indiqué la préfète de la région Josiane Chevalier, qui avait prolongé jusqu’à 12h l’interdiction de circulation des poids lourds.

Outre le Grand-Est, cette interdiction concernait ce mercredi matin les régions Normandie, Île-de-France, Hauts-de-France et Bourgogne-Franche-Comté ainsi que les départements d’Eure-et-Loir et du Loiret.

Dans la Marne, « les conditions de circulation sont extrêmement difficiles », y compris sur les autoroutes, indiquait la préfecture.

Comme la Normandie et d’autres départements concernés, la région Hauts-de-France avait annoncé la suspension « totale » de la circulation des transports scolaires et interurbains ce mercredi. Les cours ont été suspendus dans nombre de collèges et lycées mercredi et jeudi.

La métropole de Rouen a suspendu la collecte des déchets et la préfecture de l’Aisne recommande aux habitants de « privilégier le télétravail » et de « différer ou limiter » leurs déplacements.

À voir également sur Le HuffPost :

Neige et verglas sur les routes : voici comment se comporter au volant sur chaussée glissante

NFL : la neige n’a pas refroidi les fans des Buffalo Bills au match contre Pittsburg