Publicité

Météo : à Lyon et dans le Rhône, la tempête Nelson et ses vents violents font d’importants dégâts

Les départements du Rhône et de la Loire sont placés en vigilance orange « vent violent » ce vendredi 29 mars.

MÉTÉO - Avis dans tempête sur Lyon et sa région. De fortes rafales de vent provoquées par la tempête Nelson secouent la Cité des Gones et sa région ce vendredi 29 mars. Les premiers dégâts - arbres tombés et coupures d’électricité - ont été enregistrés dans la nuit de jeudi à vendredi. Les départements du Rhône et de la Loire sont en effet en vigilance orange « vent violents » depuis minuit et jusqu’à 16 heures ce vendredi.

Après la Bretagne et la façade atlantique, la tempête se déplace désormais dans les terres. Ainsi ce vendredi des rafales à 112 km/h ont été relevées à Lyon, de 110 km/h à Saint-Etienne ou encore de 103 km/h à Saint-Chamond, indique Météo France. De son côté, Lyon Météo précise avoir relevé jusqu’à 135 km/h à Communay.

Ces valeurs sont particulièrement élevées pour la région et la saison. Le météorologue François Jobard remarque ainsi qu’à Lyon 67 km/h de vent moyen ont été enregistrés sur 10 minutes, en plus des rafales à 112 km/h. Ce coup de vent se classe « au rang 2 des plus fortes valeurs de vent en 50 ans de mesure au printemps (mars avril mai), juste derrière les 68 km/h du 16 mars 1977 », fait-il remarquer sur Twitter.

Chutes d’arbres et coupures d’électricité

Cette météo exceptionnelle n’est pas sans conséquences. Selon Enedis, 1 600 foyers étaient privés d’électricité dans le Rhône, ce vendredi matin et 400 foyers dans la Loire, principalement à cause de chutes d’arbres. Entre 7 heures et midi, les pompiers ont effectué 45 interventions dans le département. Plusieurs dégâts matériels ont été identifiés, en revanche aucun blessé n’a été signalé.

En prévision des chutes d’arbres, la municipalité de Lyon avait justement fermé ses parcs, jardins et cimetières au public ce vendredi. Pour autant certaines chutes d’arbres ont été inévitables dans la ville. Rue Pré-Gaudryn, dans le 7e arrondissement, un platane s’est écroulé sur la voiture rouge d’une infirmière, qui était en train de se garer, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

« Elle n’a pas eu le temps de sortir » et les portières se sont verrouillées, raconte son mari au Progrès. Une douzaine d’agents de la police municipale ont fini par dégager les branchages et l’habitante de Villeurbanne en est sortie saine et sauve. Avec quelques blessures légères, elle a tout de même été conduite aux urgences.

La prudence reste de mise ce week-end

D’autres chutes d’arbres impressionnantes ont été observées dans la région, comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous, partagées sur X (ex-Twitter).

Météo France indique qu’à partir de la fin d’après-midi ce vendredi, « le vent faiblit très progressivement, il restera donc sensible jusqu’en matinée de samedi mais moins fort que ce vendredi matin ». Si la vigilance orange doit être levée à 16 heures, la Ville de Villeurbanne, voisine de Lyon, a tout de même décidé de prolonger par prudence la fermeture de ses parcs et jardins tout le week-end.

À voir également sur Le HuffPost :

Météo : De la neige en Bretagne ce mercredi soir, comment est-ce possible au printemps ?

Dans les Alpes italiennes, les images impressionnantes d’un télésiège en pleine tempête