Publicité

Mélodie Nakachian : cette gaffe lunaire d'un des ravisseurs qui a mené à la libération de la petite fille

Le 9 novembre 1987, la petite Mélodie Nakachian est sur le chemin de l’école à Marbella, en Espagne. Mais voilà que deux voitures coupent la route au véhicule dans lequel elle se trouve. La petite fille âgée de 5 ans est enlevée dans un lieu secret. Après trois jours d’angoisse, ses parents sont contactés pour une rançon élevée à 13 millions de dollars. Son papa se prénomme Raymond Nakachian est un milliardaire libanais. Sa maman, sud-coréenne , est chanteuse. Depuis l’enlèvement de sa fille, “elle n’a plus jamais rechanté”, indique Patrick Baudot, ex-chef d’état-major de la brigade criminelle parisienne qui a travaillé sur l'enlèvement de Mélodie Nakachian. "On va s'apercevoir que cette enquête, c'est une enquête sur une multinationale du crime", raconte-t-il à RTL. En effet, parmi les malfaiteurs, il y a Jean-Louis Camerini. Ce Français est à la tête du commando. Et son complice habite la maison voisine de la famille Nakachian. "Ils ont pu faire des repérages. Ils ont pu observer de près les allées et venues, avoir une identification formelle de la petite Mélodie puisque Camerini lors de la fête de celle-ci, va se déguiser en clown pour mieux l'approcher", explique Patrick Baudot. Mais voilà que le Français fera une faute d’inattention qui permettra la libération de la petite fille. "On a eu une chance extraordinaire. C'est que Camerini, faisant un footing sur la plage de Torremolinos, va perdre son portefeuille avec sa (...)

Lire la suite sur Closer

Leonor et Sofia d’Espagne : 1 800 mètres carré, 5 chambres, jardin, piscine… ce petit palais où elles habitaient
TÉMOIGNAGE. “Alcool, drogue, sexe… Le comportement de mon compagnon a ruiné nos vacances de rêve”
Sophie Turner : oublié Joe Jonas, elle s’affiche au bras de son nouveau compagnon Peregrine Pearson
TÉMOIGNAGE. "Ma soeur a testé les médicaments de mon frère pour soulager sa rage de dent, ils sont morts tous les deux"
"Ils nous font tous ch***" : Benjamin Castaldi met les choses au point sur la photo des fesses de Flavie Flament