Médicaments : bientôt en vente dans les supermarchés ?

Après les pharmacies en ligne, bientôt les médicaments dans les grandes surfaces ? Débutée en 2008, la campagne menée par Michel-Edouard Leclerc pour pourvoir vendre des médicaments sans ordonnance dans son réseau reprend de plus belle.

Des prix 25 à 30 % plus bas

Actuellement, la vente de ces produits de santé n’est autorisée que dans les officines. A la question du conseil aux clients, Michel-Edouard Leclerc réplique : "pour vendre de la dermo-cosmétique et du lait pour nourrissons, nous avons déjà des pharmaciens donc, à partir du moment où ils sont chez nous, nous ambitionnons de vendre des médicaments, notamment les médicaments qui ne sont plus remboursés, qui ne sont plus remboursables."

Et pour allier l’opinion publique à son projet, il a un argument de poids : le prix. Il estime grâce à son réseau étendu pouvoir négocier des tarifs plus avantageux avec les laboratoires et les grossistes et faire jouer la concurrence. Au final, les prix devraient être jusqu’à 25 à 30 % plus bas que ceux pratiqués dans les pharmacies !

Et vous, seriez-vous tentés par l’achat de vos médicaments non remboursés en grandes surfaces ?

Retrouvez cet article sur TopSante.com

Cancer : les hommes ont un taux de survie plus bas que les femmes
Insolite : Prescrire des livres contre la dépression
Findus retire des rayons des lasagnes à la viande... de cheval !
Cancer : on en guérit mieux en France
Les seniors lisent mieux sur les tablettes numériques

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.