Les médicaments anti-cholestérol ne provoquent pas de douleurs musculaires

·1 min de lecture

Le cholestérol peut engendrer des pathologies cardiaques ou encore des accidents vasculaires cérébraux. Il est essentiel de le traiter si on en est victime. Or, les médicaments anti-cholestérol ont mauvaise réputation, on dit d'eux qu'ils engendrent des douleurs musculaires. Des chercheurs publient une étude dans le British Medical Journal, contredisant cette thèse.

Les anti-cholestérol sont appelés "statines". Et sont controversés pour leurs potentiels effets secondaires handicapants. Au point que de nombreux patients les arrêtent, laissant ainsi le cholestérol mettre leur santé cardiovasculaire en danger. Pour éclaircir la prévalence des effets néfastes, des chercheurs anglais ont étudié 200 personnes, d'une moyenne d'âge de 69,5 ans.

Un effet dû à l'âge, plus qu'au médicament ?

Ces derniers présentaient des douleurs musculaires en étant traitées par des statines contre du cholestérol et avaient pour certains déjà arrêté le traitement. Pour déterminer l'origine de ces crampes et faiblesses musculaires, les patients ont été traités par placebo ou par atorvastatine 20mg, en alternance, sur six périodes. Mais aucun des malades ne savait ce qu'il prenait.

Les douleurs musculaires ont entraîné des arrêts de traitements. Mais étonnamment, presque autant pour ceux traités par placebo que ceux sous statines. En effet, 9% des participants ont stoppé la prise de statines, et 7% la prise de placebo. Les chercheurs en ont conclu que les douleurs musculaires (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : le R effectif (R0) région par région
DIRECT. Covid-19 en France ce 27 février : chiffres, annonces
Covid-19 : comment les masques FFP2 protègent-ils ?
Jean-Paul Hamon : "Mes patients de plus de 65 ans sont énervés"
En quoi consiste le "pass sanitaire" proposé par Macron pour rouvrir les restaurants et bars ?