Publicité

Le média américain USA Today cherche un(e) journaliste exclusivement consacré(e) à Taylor Swift

Annonce sérieuse: le premier groupe américain de la presse régionale Gannett, propriétaire du réseau USA Today, recherche un ou une journaliste "énergique" et multimédia qui couvre exclusivement la méga star de la pop Taylor Swift, phénomène culturel et rouleau compresseur commercial.

L'annonce "Taylor Swift Reporter" est parue mardi sur le site d'emplois Dayforce, postée par Gannett pour ses journaux USA Today et The Tennessean, publication locale du réseau USA Today Network: "Recherchons un(e) journaliste expérimenté(e), tourné(e) vers la vidéo et capable de saisir l'impact musical et culturel de Taylor Swift".

Gannett constate que "le nombre de fans de Swift a atteint des sommets sans précédent, tout comme l'importance de sa musique et de son héritage" aux États-Unis et dans le monde.

"Une soif insatiable pour tout ce que fait Taylor Swift"

Le réseau USA Today et son journal dans le Tennessee (sud) veulent recruter "un rédacteur ou une rédactrice énergique, photographe et pro des réseaux sociaux, qui aura une soif insatiable pour tout ce que fait Taylor Swift sur toutes les plateformes".

Il faut "un journaliste créatif et énergique qui rende compte de l'enthousiasme autour de la tournée actuelle de Swift et de son prochain album, tout en apportant une analyse réfléchie de sa musique et sa carrière". USA Today prévient que le rubricard "Taylor Swift" devra avoir "une voix, mais pas de préjugés".

Carton-phénomène

La musicienne de 33 ans est un phénomène musical et culturel, ainsi qu'un mastodonte économique. Elle vient de boucler une partie de sa tournée The Eras Tour" aux États-Unis et au Mexique avant de mettre le cap sur l'Argentine, l'Europe, l'Asie , l'Australie et le Canada jusqu'à la fin de 2024.

Avec 146 dates dans des stades complets, Taylor Swift pourrait signer la tournée la plus lucrative de l'histoire. Selon les dernières estimations ne date, publiées par CNN, le Eras Tour pourrait générer pas moins de 2,2 milliards de dollars rien qu'avec ses date nord-américaines. Fin août, elle a annoncé que ses concerts feraient l'objet d'un film qui sortira le 13 octobre dans les cinémas AMC aux États-Unis, au Canada et au Mexique.

Groupe en crise

Même le président de l'antenne de la banque centrale américaine (Fed) à New York, John Williams, a parlé jeudi dernier d'un effet "Taylor Swift" stimulant sur l'économie américaine ces derniers mois.

En juin, un millier de journalistes et employés de Gannett avaient fait grève pour réclamer un réinvestissement dans la couverture "décimée" des informations locales des 200 titres de USA Today Network et le départ du patron de l'entreprise en difficulté, Mike Reed.

Article original publié sur BFMTV.com