Médaille Fields : Hugo Duminil-Copin, le nouveau boss des maths

Hugo Duminil-Copin, transitions de phase, médaillé Fields 2022.
Hugo Duminil-Copin, transitions de phase, médaillé Fields 2022.

Il existe une corrélation, qui n'est heureusement pas automatique, entre la capacité d'abstraction d'un mathématicien et une tendance à le voir développer un côté savant fou, voire totalement inaccessible. Une heure de conversation avec Hugo Duminil-Copin permet d'écarter cette hypothèse. Tutoiement facile, tee-shirt et barbe de deux jours, mais surtout capacité à vous faire sentir chez vous lorsqu'il vous propose un expresso dans son bureau de l'université de Genève, à proximité du parc des Bastions... On a plutôt l'impression de retrouver un copain de lycée, avec qui on prendrait plaisir à commenter les derniers résultats sportifs. « J'ai failli devenir handballeur professionnel », confesse, devant une peinture abstraite, Hugo Duminil-Copin, dont le nom vient d'être prononcé à Helsinki par le Congrès international des mathématiciens comme faisant partie de la nouvelle promotion des médaillés Fields. 

Cette distinction, qui n'est accordée qu'une fois tous les quatre ans, à quatre mathématiciens au maximum de moins de 40 ans, est considérée comme l'équivalent du prix Nobel de mathématiques, qui n'existe pas. Elle couronne le parcours mais aussi le potentiel scientifique de ce Français de 36 ans qui, depuis 2016, travaille également à l'Institut des études scientifiques de Saclay.

À LIRE AUSSILa France est championne du monde des maths. Et après ?

Le sujet des recherches de notre touche-à-tout qui apprécie aussi bien la guitare que l'escalade ? « Je travaille [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles