Le corps d'un enfant porté disparu retrouvé dans une valise, sa mère placée en garde à vue

·1 min de lecture
![CDATA[Pexels]]

Une sinistre découverte. Jeudi 27 janvier, à Ferrières-en-Brie (Seine-et-Marne), le corps d'un garçonnet de 10 ans a été découvert dans une valise à roulettes jetée dans un conteneur à gravats à proximité du lotissement où il vivait. Selon Le Parisien, la peau du petit garçon présentait de nombreuses traces de coups de couteau. "Il présentait plusieurs lésions graves, très vraisemblablement provoquées par arme blanche", a indiqué le parquet dans un communiqué relayé par BFMTV. La disparition de la victime avait été signalée quelques heures plus tôt par son père, qui n'avait plus de nouvelle depuis le 26 janvier.

Une enquête pour homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans a été ouverte ce jeudi par la brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles et le SPJ de Meaux. Selon ses premiers éléments, des traces de sang ont été découvertes au domicile de la mère de l'enfant, qui est considérée comme la principale suspecte du meurtre de son fils. Activement recherchée dans la soirée de jeudi, cette dernière a été interpellée vendredi matin à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), a annoncé BFMTV de source judiciaire. Retranchée dans sa famille, elle s'est rendue "sans violence" et a été placée en garde à vue dans la foulée. Elle est décrite comme psychologiquement fragile.

Une famille très discrète

Selon BFMTV, le couple traversait une période difficile et était sur le point de se séparer. Néanmoins, dans leur lotissement (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

AFFAIRES OUBLIÉES. L'affaire Lydia Gouardo, cette fillette que tout le monde a regardé souffrir
Cimetière et parc photovoltaïque : cette nouvelle zone de recherches du corps de Delphine Jubillar
Delphine Jubillar : cet élément crucial qui pourrait permettre de retrouver le corps de l'infirmière disparue
Un pharmacien incarcéré après une fraude aux tests antigéniques de 18 millions d'euros
Une adolescente risque la décapitation interne à cause d'une rare maladie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles