Publicité

Une mère condamnée pour avoir laissé son fils de 9 ans vivre seul

Il volait les tomates de sa voisine de balcon pour se nourrir. Le tribunal d’Angoulême a eu à juger une affaire dramatique, mercredi 17 janvier. Une mère de famille a été condamnée à 18 mois de prison, dont douze avec sursis - soit six mois, qu’elle effectuera sous bracelet électronique -, pour avoir laissé son enfant de neuf ans vivre seul dans leur appartement d’une cité HLM de Nersac, en Charente.

D’après « Charente Libre », qui a assisté au procès de la mère, le petit garçon se nourrissait de gâteaux et de boîtes de conserve froides. Il lui est également arrivé de voler les tomates de sa voisine de balcon pour pouvoir se nourrir. Livré à lui-même, l’enfant a dû faire face à des pannes d’électricité, voire de chauffage, l’obligeant à dormir avec trois couettes pour ne pas avoir froid.

Et pourtant, le petit garçon qui était en cm2, puis en sixième, a continué d’aller à l’école tous les jours. Là-bas, l’enfant masquait si bien sa détresse que personne ne s’est aperçu de la situation. « Il était souriant, très bon élève, toujours propre, poli… Aucun signe ne montrait qu’il était abandonné », a ainsi assuré Barbara Couturier, la maire de Nersac, à nos confrères de TF1.

À lire aussi Il succombe à une crise cardiaque, son enfant de 2 ans meurt de faim à ses côtés

Elle vivait à 5 km de son fils

Ce sont finalement les voisins de l’enfant qui ont découvert la terrible vérité, en 2022, et alerté la gendarmerie. Après enquête, les militaires ont établi que la mère du g...


Lire la suite sur ParisMatch