Publicité

"La mélo est gangx": Tiakola et Gazo unissent leurs forces sur un projet commun

Quand la douceur de Tiakola rencontre la drill effrénée de Gazo. Ce vendredi, les deux stars du rap français fusionnent leurs univers dans un projet en commun de 12 titres, baptisé La mélo est gangx. Un disque aux allures de blockbuster musical.

Il faut dire que les deux artistes sont des poids lourds de la scène hip-hop hexagonale. Propulsé en 2021 grâce au succès de son premier album Drill FR, Gazo a contribué à la popularisation en France de la drill - évolution sombre de la trap née à la fin des années 2000 à Chicago.

À 29 ans, il est aujourd'hui parmi les trois artistes les plus écoutés dans l'Hexagone pour la deuxième année consécutive et a été récompensé par le titre de "l'artiste masculin de l'année" lors de la première édition des Flammes, cérémonie de récompense musicale.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Célèbre pour son timbre de voix mélodieux, Tiakola a quant à lui vu sa carrière décoller en 2022, portée par l'engouement autour de son premier disque Mélo, certifié triple disque de platine. Nommé en tant que "révélation masculine de l'année" en 2023 aux Victoires de la Musique, Tiakola a également été choisi pour représenter la France cette année lors de la prestigieuse cérémonie des BET Awards aux États-Unis.

À eux deux, Gazo et Tiakola dominent ainsi les charts et sont bien partis pour s'imposer à nouveau sur la scène rap française en duo avec La mélo est gangx, mix de "La mélo", surnom donné à Tiakola et "La mala est gangx", gimmick rappé par Gazo dans ses titres.

Amitié de longue date

Tous deux originaires de Seine-Saint-Denis, Tiakola et Gazo se connaissent en réalité depuis 2016, comme le rappelle le journal Le Monde. Les deux rappeurs se sont rencontrés dans un studio de Saint-Denis grâce à un manageur en commun.

À l'époque, Tiakola n'avait pas encore lancé sa carrière solo et faisait partie du groupe 4Keus Gang tandis que Gazo se faisait appeler Bramsou. Signés sur le même label, MG Records, les deux rappeurs apparaissent notamment ensemble dans un clip sur la chaîne YouTube DAYMOLITION, en 2017, où leur alchimie vocale semblait déjà bien présente.

Preuve de leur compatibilité musicale, les deux géants du rap ont depuis multiplié les collaborations à succès avec des titres comme Kassav (2021), certifié single de platine, Fleurs (2022) qui comptabilise plus de 86 millions d'écoutes sur Spotify ou encore Mode AV (2022) en trio avec Niska.

Imaginer un album en commun était donc la suite logique de cette amitié de longue date. "Tiakola, c’est le premier rappeur qui m’a donné de la force même si je n’étais pas connu", assure Gazo au journal Le Monde.

"Gazo, il était fort, très coté dans notre secteur: La Courneuve-Aubervilliers-Saint-Denis-Stains. Il avait une énergie qu’on a bien combinée ensemble", abonde Tiakola.

Bientôt sur scène

Pour promouvoir ce projet en commun, Gazo et Tiakola ont misé sur une autre de leur passion: la mode. Les deux rappeurs se sont associés avec la marque britannique de streetwear Corteiz - qui compte à son actif des collaborations avec Drake ou encore Central Cee - afin de proposer à leurs fans des pulls et t-shirts à l'effigie de l'album, accompagné d'un CD inédit avec trois titres bonus.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Tiakola et Gazo auront aussi l'opportunité de défendre La mélo est gangx sur scène puisqu'ils viennent d'être annoncés parmi les têtes d'affiche du festival Solidays du 28 au 30 juin 2024 à Paris.

Et le rap français n'en a pas fini avec les albums en commun puisqu'un autre disque en duo entre Zola et Koba LaD doit également voir le jour prochainement.

Article original publié sur BFMTV.com