Lyon: des menaces évoquant le policier tué à Avignon retrouvées dans le 8e arrondissement

·1 min de lecture
Un tag menaçant les policiers du 8e arrondissement a été découvert lundi à Lyon. - BFMTV
Un tag menaçant les policiers du 8e arrondissement a été découvert lundi à Lyon. - BFMTV

Peint en lettres capitales blanches, un tag menaçant des policiers a été découvert dans le 8e arrondissement de Lyon, a appris BFMTV ce lundi. Il fait explicitement référence à la mort d'Eric Masson, cet agent tué à Avignon mercredi dernier.

"Balle dans le front pour Eric Masson, prochaine cible => BST du 8ème" peut-on lire sur le mur. L'inscription a été découverte ce lundi matin par les policiers de cet arrondissement, a indiqué une source proche du dossier. Une enquête a été ouverte.

La préfecture du Rhône a ce lundi dénoncé "des menaces graves, intolérables" après la découverte de ces inscriptions. "Quand on s'attaque à un policier, on s'attaque à chacun d'entre nous", a martelé Thierry Suquet, le préfet délégué pour la défense et la sécurité en Auvergne-Rhône-Alpes.

Tué lors du contrôle d'un point de deal

Eric Masson est mort mercredi soir lors du contrôle d'un point de deal à Avignon. L'un des individus a sorti une arme de poing et fait feu à plusieurs reprises, touchant le policier par deux fois. Le tireur a ensuite pu prendre la fuite sur une trottinette.

Dimanche, quatre personnes ont été interpellées dans le cadre de cette enquête, dont l'homme soupçonné d'avoir tiré sur Eric Masson. Les arrestations ont eu lieu à un péage, à une vingtaine de kilomètres d'Avignon.

"Tout nous laisse penser qu'ils sont directement liés à cet assassinat ignoble. (...) Ils sont Français, nés en France et manifestement trafiquants de drogue. Ils sont jeunes, ils ont moins de 30 ans", a indiqué ce lundi matin Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, sur BFMTV-RMC.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles