Lyon : la justice refuse de récuser un magistrat au nom juif

La justice a refusé mardi 27 novembre la récusation d'un juge lyonnais demandée par un avocat au motif que son nom laissait supposer qu'il était juif, et le Parquet général a décidé d'engager une procédure disciplinaire contre l'avocat auteur de cette requête aux relents antisémites qui a outré le monde judiciaire.

"Je vais saisir dans les heures qui viennent le bâtonnier d'une procédure disciplinaire à l'encontre de Me (Alexis) Dubruel", a indiqué le procureur général Jacques Beaume, évoquant le caractère "ignominieux" de la requête et de ses arguments.

Le barreau de Lyon, auquel appartient l'avocat, a également demandé son passage en conseil de discipline. Le Parquet général de Lyon étudie par ailleurs les éventuelles suites pénales qui pourraient être données à l'affaire, tout en soulignant la complexité de la chose s'agissant d'un écrit judiciaire.

Dans l'après-midi, le premier président de la cour d’appel de Lyon, avait rejeté la requête aux fins de récusation" présentée par Me Alexis Dubruel, avocat au barreau de Lyon, contre Albert Levy, assortissant ce rejet d'une amende de 750 euros, le maximum prévu.

Dans sa requête adressée fin octobre dans un banal dossier de respect du droit de visite concernant un enfant et publiée mardi en fac-similé par "Libération", l'avocat mettait en cause l'impartialité du juge Levy dans un dossier où le père de la prévenue s'appelle Moïse.

"Le 'papa' de la personne (...) se prénomme Moïse", et "la première page de la notice du mot 'Moïse' sur le site Wikipédia mentionne que ce mot 'est selon la tradition, le fondateur de la religion juive'", (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Lyon : la justice refuse de récuser un magistrat au nom juif
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.