Lyon : il abat des dizaines d'oiseaux à la carabine depuis son balcon "pour s’amuser"

·1 min de lecture
La semaine dernière, à Lyon, un homme d'une trentaine d'années a été interpellé par la police. Armé d'une carabine, il aurait abattu des dizaines de pigeons, merles ou corbeaux depuis son balcon.

La semaine dernière, à Lyon, un homme d'une trentaine d'années a été interpellé par la police. Armé d'une carabine, il est soupçonné d'avoir abattu des dizaines de pigeons, merles ou corbeaux depuis son balcon.

Un tueur d'oiseaux a été arrêté la semaine dernière à Lyon. L'homme, âgé d'une trentaine d'années, était soupçonné d'avoir fusillé des dizaines de bêtes, armé d'une carabine, depuis son balcon, rapporte Le Progrès.

Recherché depuis fin novembre 2020, le suspect a réussi à échapper à la police durant de long mois. Ce sont finalement les plombs prélevés sur la dépouille d'un pigeon par un vétérinaire qui ont permis aux enquêteurs de l'identifier et d'accélérer son interpellation.

"Février a été un carnage"

Le 19 novembre dernier, une habitante du 6e arrondissement de la "ville lumière" avait entendu une détonation puis vu un pigeon s'écraser au sol, alors que des enfants jouaient au pied de l'immeuble. Les tirs n'ayant guère cessé au fil des jours, les riverains avaient naturellement commencé à s'inquiéter pour leur sécurité.

"Le mois de février a été un carnage, a rembobiné une habitante du quartier. J’ai vu des pigeons se faire tirer dessus et je craignais qu’il touche un enfant au lieu d’un oiseau. Il y avait des plumes partout et des oiseaux morts dans le square qui étaient mangés par les rats". Malgré son arrestation, le tireur du balcon aurait déclaré à la police qu'il avait abattu ces oiseaux "pour s’amuser".

Ce contenu peut également vous intéresser :