Lyon : un homme de 61 ans agressé au déboucheur de canalisations pour une affaire de cannabis

·1 min de lecture
Violences nocturnes (illustration Getty Images)
Violences nocturnes (illustration Getty Images)

Attaqué en pleine nuit par deux hommes, un sexagénaire a été gravement brûlé au visage. Une dette sur fonds de trafic de cannabis serait à l’origine de l’agression.

La scène se déroule dans le quartier Bel-Air de Grigny, près de Lyon. En pleine nuit, on toque à la porte de l’appartement d’un homme. Celui-ci ouvre. Il se trouve face à deux individus qui ne lui sont pas forcément inconnus. Quelque chose lui dit qu’il va passer un mauvais moment. Mais il n’a pas le temps de réagir que le duo se jette sur lui. Ils le rouent de coups, puis l’aspergent de produit corrosif type déboucheur de canalisation. L’homme est défiguré. Les agresseurs prennent la fuite.

Du shit au destop

Ils ne le resteront pas longtemps, raconte Le Progrès. L’un des deux, âgé de 54 ans, a d’ores et déjà été interpellé, lundi 3 août, par les enquêteurs de la brigade criminelle et le Groupe d’appui opérationnel (GAO) de la Sûreté départementale du Rhône. Placé en garde à vue, il est suspecté d’avoir participé à la violente agression en raison d’une dette de trafic de drogue. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime leur devait 150 euros suite à une vente de résine de cannabis.

Tandis que la victime s’est prescrire une incapacité totale de travail (ITT) de 30 jours, le second agresseur est toujours en fuite.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles