Lynchage de Yuriy : les dessous d'une rivalité violente entre bandes

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
L'esplanade de Beaugrenelle, le lieu de l'agression de Yuriy. (illustration)

L'agression pourrait trouver son origine dans la rivalité de deux bandes du sud de Paris et faire suite à une autre agression, raconte « Le Parisien », ce 9 février.

Coups de poing, de pieds, de marteau, de barres de fer... Yuriy a été lynché vendredi 15 janvier dans le XVe arrondissement de Paris. L'enquête sur l'agression ultra-violente de cet adolescent de 14 ans révèle des rivalités entre deux bandes, raconte Le Parisien, le 9 février. En recoupant les témoignages de onze suspects, âgés de 15 à 18 ans, les enquêteurs ont pu reconstituer une partie de l'histoire.

Elle trouverait sa source dans une rivalité et une volonté de vengeance entre la bande de « RD4 » ou « 4FP », dont ferait partie Yuriy, et « 2BS » ou « Bambes », la bande des agresseurs présumés. Si l'origine de leur rivalité est « inconnue » d'après les enquêteurs, ces derniers sont remontés à une précédente agression, survenue cinq jours plus tôt.

Une agression et une humiliation

Le 10 janvier, un garçon, G.-M., aurait été frappé et humilié par les membres de « 4FP ». Il raconte qu'une « quinzaine d'individus masqués et cagoulés » qu'il identifie comme étant « la bande de Yuriy » l'auraient molesté. Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux le montre recevant des coups violents et prononçant, en guise de défaite, le nom de la bande rivale.

La présence de Yuriy lors de l'agression n'a pas été établie par les policiers, précise le quotidien, mais un autre témoin affirme qu'il a filmé l'agression de G.-M. Les policiers semblent convaincus, en revanche, qu'il faisait bien partie de la bande des Quatre-Frères-Peignot (une rue du XVe) ou « 4FP ». Son pseudonyme [...] Lire la suite

Ce contenu pourrait également vous intéresser :