Publicité

Lycées et universités bloqués contre les retraites, manifestation à Paris

© Michel Euler

Des blocages, souvent partiels, ont eu lieu jeudi dans plusieurs lycées et universités, à l'occasion d'une journée de mobilisation et d'action de la jeunesse contre la réforme des retraites, avant une manifestation à Paris dans l'après-midi. Le syndicat étudiant L'Alternative a compté dans la matinée des blocages dans une vingtaine d'établissements, dont les universités de Montpellier, Besançon, Le Havre, Nanterre, Rouen ou Grenoble ou les instituts d'études politiques de Bordeaux et Strasbourg ou un des deux campus de l'Ecole normale supérieure (ENS) de Lyon.

À lire aussi Le Sénat vote le report de l'âge de départ à la retraite à 64 ans

A Strasbourg, trois bâtiments universitaires étaient bloqués jeudi, selon l'université, dont celui qui abrite Science Po. Les cours se font en distanciel.

A Lille, pour la deuxième journée consécutive, le campus Moulins de l’université était bloqué par 50 à 100 étudiants munis de banderoles et de tambours, a-t-on indiqué à la faculté, où les cours se font en distanciel également. Du côté des lycées, le ministère de l'Education a fait état de 15 établissements bloqués et 7 partiellement, et le syndicat La Voix lycéenne de 200 lycées bloqués.

À lire aussi Grève contre la réforme des retraites : les images d’une mobilisation « historique »

A Paris, une cinquantaine de jeunes ont bloqué jeudi matin l'entrée du lycée Racine dans le VIIIe arrondissement de Paris, avec des pancartes telles que "16-64 c'est une bière, pas une ca...


Lire la suite sur ParisMatch