Publicité

Menaces d’attentats dans les lycées : un adolescent de 17 ans mis en examen

 - Credit:
- Credit:

Après la vague de menaces d'attentats qui a touché plusieurs établissements scolaires via les espaces numériques de travail (ENT), un adolescent de 17 ans a été mis en examen ce samedi 30 mars à Paris et placé en détention provisoire. Le jeune homme avait été interpellé jeudi 28 mars au matin à Malakoff (Hauts-de-Seine) par l'Office de lutte anti-cybercriminalité (Ofac) et placé en garde à vue.

L'adolescent « scolarisé » n'avait pas « d'antécédents judiciaires de même nature », précise la procureure de Paris, Laure Beccuau. À l'issue de sa garde à vue, il a été présenté à un juge d'instruction du tribunal de Paris qui l'a mis en examen notamment pour « atteintes à un système automatisé de données à caractère personnel mis en œuvre par l'État commis en bande organisée » et « menace de mort matérialisée par écrit, image ou autre objet ». Il a ensuite été placé en détention provisoire par un juge des libertés et de la détention, conformément aux réquisitions du parquet.

Plus de 150 établissements visés

Depuis le milieu de la semaine dernière, plus de 150 établissements scolaires, situés dans vingt académies au total, ont été visés par ces menaces d'attentats. Dans un communiqué, Laure Beccuau avait annoncé que son parquet centralisait « désormais les attaques de même nature de ces derniers jours au préjudice de tous les ENT ».

À LIRE AUSSI Menaces d'attentats contre les écoles : « On ramasse ce qu'on n'a pas voulu voir » La section de lutte contre la cybercrimina [...] Lire la suite