“Lutter contre l’inflation par des aides d’Etat met la France en danger”

Pour la première fois depuis les débuts de la Vème République, l’indice de confiance des ménages a chuté juste après une élection présidentielle. Si on fait abstraction du contexte de crise politique larvée telle qu’attesté à nouveau par les législatives, ce recul s’explique par l’environnement inflationniste qui décime le pouvoir d’achat. Aux mois d’avril-mai, la consommation des ménages a reculé de 1,5%, menaçant d'entraîner la France dans un second trimestre de croissance négative (et donc une récession technique toujours possible après la quasi-stagnation du premier trimestre).

Comme jadis pour le chômage, nos gouvernants français ont fait le choix d’un traitement social de l’inflation. Mesurée par Eurostat à 5,8% fin Mai, l’inflation paraît d’un point et demi inférieure à la moyenne européenne du fait de boucliers mis en place dans l’urgence : chèque énergie, prime Macron, indemnité inflation, et autres mesures de soutien à la consommation (boucliers tarifaires). Cependant, nul ne sait si ce delta avec la moyenne européenne est explicable exhaustivement par ces mesures ou par certaines singularités de l’économie française (retard dans le cycle économique, avec une inflation qui flamberait plus tard cet été, ou croissance simplement trop atone pour jamais soutenir les niveaux inflationnistes de l’Allemagne ou des Etats Unis).

Le gouvernement français tente en réalité de budgétiser l’inflation, la faisant supporter par le budget général de l’Etat qui finance ces mesures, et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bruno Le Maire annonce une revalorisation des APL
L'appel à réduire "immédiatement" la consommation d'énergie, les règles du ticket-restaurant qui vont changer à partir du 1er juillet… Le flash éco du jour
Pour la génération Z, l'anonymat en ligne est à la mode
Arnaque au garage fantôme : comment des conducteurs parviennent à échapper aux amendes pour excès de vitesse
Au Royaume-Uni, des milliers de "microtravailleurs" du net payés moins de 5 euros de l'heure

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles