L'USAID met fin à ses aides aux Palestiniens

Dans la bande de Gaza. L'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a annoncé vendredi l'arrêt de tous ses programmes d'aide aux Palestiniens dans les territoires occupés de Cisjordanie et de la bande de Gaza. /Photo prise le 21 janvier 2019/REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

JÉRUSALEM (Reuters) - L'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a annoncé vendredi l'arrêt de tous ses programmes d'aide aux Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

L'Autorité palestinienne avait fait savoir qu'elle refuserait à partir de février les aides du gouvernement américain pour ne pas s'exposer à des poursuites aux Etats-Unis pour financement du terrorisme aux termes d'une nouvelle loi votée l'an dernier par le Congrès

L'Anti-Terrorism Clarification Act (Acta), qui entre en vigueur à compter du 31 janvier, autorise les Américains à engager des poursuites devant les tribunaux américains contre toute entité étrangère bénéficiant d'une aide des Etats-Unis et soupçonnée de complicité dans des "actes de guerre".

Cette législation a aussi pour conséquence de mettre un terme à une aide de 60 millions de dollars versée par les Etats-Unis aux forces de sécurité palestiniennes.

Selon un haut responsable américain, les Etats-Unis ne prévoient cependant pas, pour l'instant, de fermer la mission de l'USAID pour la Cisjordanie et la bande de Gaza, qui est installée à l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem.

"A la demande de l'Autorité palestinienne, nous avons mis fin à certains programmes et à certains projets (...) en Cisjordanie et à Gaza", a-t-il dit. "Toute l'assistance apportée par l'USAID en Cisjordanie et à Gaza a cessé."

L'USAID est le principal organisme chargé de l'aide américaine aux territoires palestiniens. Selon son site internet, elle a consacré, en 2017, 268 millions de dollars à des projets publics en Cisjordanie et à Gaza, ainsi qu'au remboursement de la dette du secteur privé palestinien.

"La suspension de l'aide à notre peuple, dans des secteurs essentiels comme la santé et l'éducation, aura un impact négatif sur tous et va accroître l'instabilité", a déclaré Nabil Abou Roudeineh, porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas.

Dans la bande de Gaza, Ismaïl Roudouane, porte-parole du mouvement Hamas, a dénoncé la fin de l'aide.

L'an dernier, Washington a supprimé des centaines de millions de dollars d'aide aux Palestiniens, notamment des fonds destinés à des groupes humanitaires soutenus par l'USAID.

Ces coupes sont largement perçues comme un moyen de faire pression sur les dirigeants palestiniens afin qu'ils reprennent les pourparlers de paix avec Israël.

(Stephen Farrell et Maayan Lubell, avec Rami Ayyub, Nidal al-Mughrabi et Ali Sawafta; Jean-Stéphane Brosse et Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles