Publicité

Luis Rubiales, détenu par la police à son arrivée à l'aéroport de Madrid

Luis Rubiales, détenu par la police à son arrivée à l'aéroport de Madrid

Il y a une quinzaine de jours, l'Unité Centrale Opérationnelle (UCO) de la Guardia Civil a perquisitionné la Fédération Royale Espagnole de Football (RFEF) ainsi que le domicile de Rubiales, situé à Grenade**.** L'ancien président de la RFEF, qui se trouvait en République dominicaine lorsque l'affaire a éclaté le 20 mars, a été arrêté par des agents de l'UCO peu après son atterrissage, ce matin. Il devrait être déféré à un juge dans la journée.

L'ancien dirigeant fait l'objet d'une enquête du tribunal de Majadahonda (Madrid) pour des délits présumés de corruption d' entreprise, de gestion déloyale, de blanchiment d'argent et d'appartenance à une organisation criminelle, selon la presse espagnole.

L'opération de l'UCO, menée en coordination avec la justice espagnole et EUROPOL, enquête, entre autres sur des contrats illégaux présumés, sur l'affaire de l'organisation de la Supercoupe d'Espagne en Arabie Saoudite.

L'ancien président de la RFEF, par l'intermédiaire de son avocat, avait manifesté sa volonté de coopérer avec la justice et avait même avancé son retour en Espagne, initialement prévu pour le 6 avril. Il avait également nié qu'il demandait la nationalité dominicaine et que son séjour dans le pays était motivé par des raisons professionnelles.

Des agents de l'UCO se sont rendus en République dominicaine lundi, en coopération avec la police du pays, pour y perquisitionner le domicile de Rubiales. Un téléphone portable et une tablette ont été fouillés, selon la chaîne de télévision RTVE.