Publicité

« Love Actually » : 5 raisons de (re)voir ce film culte !

Dans Love Actually, Hugh Grant prouve qu'il sait vraiment tout faire... ou presque.   - Credit:
Dans Love Actually, Hugh Grant prouve qu'il sait vraiment tout faire... ou presque. - Credit:

Bonjour le coup de vieux : Love Actually fête cette année ses vingt ans. À l'heure où les comédies de Noël se multiplient sur les plateformes, le film de Richard Curtis, mettant en parallèle dix destins, qu'il déroule lors du mois précédant le réveillon, reste le doudou favori de nombreux téléspectateurs. À quoi tient le succès de cette romcom cultissime, qui invitait dans son casting le délicieux Hugh Grant (qui s'estime désormais « vieux, moche et gros » mais restera pour toujours le plus beau à nos yeux) dans le rôle d'un Premier ministre britannique amoureux de son assistante ; la touchante Emma Thompson, se débattant pour sauver son mariage mis à mal par une rivale plus jeune et plus belle ; le truculent Colin Firth, écrivain gauche fondant d'amour pour sa femme de ménage portugaise, ou le déluré Bill Nighy, incarnant une rock star sur le retour au franc-parler désopilant ?

En fans invétérés, nous nous sommes plongés dans un (énième) visionnage de Love Actually, qui célèbre ses vingt hivers avec une nouvelle sortie en salle en version remastérisée. Voici nos cinq bonnes raisons (parmi des centaines) de succomber encore une fois à ce plaisir pas si coupable…

1. Parce que c'est un remède à la terreur

Bien sûr, rien ne vaut un bon film de Noël pour oublier les aubes arrosées de crachin, les rhumes d'automne et la nuit qui s'invite avant cinq heures de l'après-midi. Dans Love Actually, comme dans n'importe quelle romcom, les acteurs et les actrices sont beau [...] Lire la suite