En Louisiane, on parle un français particulier, le français cadien

Wikimedia Commons

"Comment ça plume ? – Joliment !". Ces échanges de politesse résonnent encore dans les bayous de Louisiane. Quelle est cette langue qui nous semble à la fois familière et étrange ? Son histoire vient de loin et trouve sa source dans le nord du continent américain, dans l’actuelle province maritime de la Nouvelle-Écosse au Canada. C’est là que, à partir de 1604, une poignée de colons français est venue tenter l’aventure. Originaires du Poitou et de la Touraine, ceux qu’on appelle les Acadiens ont élu domicile sur une partie de ce territoire baptisé Nouvelle-France, cohabitant avec les peuples autochtones.

Mais, en 1713, le vent tourne. Après le traité d’Utrecht, la France cède ses terres aux Anglais. Les habitants francophones deviennent gênants. En 1755, les britanniques organisent le Grand Dérangement, la déportation massive et brutale de la population acadienne. Leurs bestiaux et leurs meubles sont confisqués, leurs fermes sont saisies et brulées, les familles sont séparées et subissent la famine et les maladies. Les trois quarts d’entre eux sont expulsés, soit près de 10 000 personnes. Pour la plupart, ils sont dispersés le long de la côte est du continent, au Québec ou renvoyés en France. Une centaine d’entre eux se réfugie en Louisiane où quelques colons français sont déjà installés depuis la fin du XVIIe siècle.

Cette possession française vient de passer aux mains des Espagnols, mais ils y sont bien accueillis. D’autres membres de la diaspora acadienne les rejoignent. Ils (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite