Publicité

Louis Boyard répond à Cyril Hanouna après son audition : « Je n’ai jamais été son pote »

Le député LFI Louis Boyard, le 14 mars 2024, répond à l’animateur Cyril Hanouna.
Capture écran X/Louis Boyard Le député LFI Louis Boyard, le 14 mars 2024, répond à l’animateur Cyril Hanouna.

CULTURE - Clash et contre-clash. Par micros interposés, l’animateur Cyril Hanouna et le député LFI Louis Boyard ont réglé leurs comptes ce jeudi 14 mars, près d’un an et demi après leur sévère altercation sur le plateau de Touche pas à mon poste en novembre 2022.

Cyril Hanouna donne sa version sur son altercation avec Louis Boyard : « J’ai été trahi par mon pote en direct »

Entendu par la commission d’enquête parlementaire d’attribution des fréquences télé ce jeudi, Cyril Hanouna est revenu sur cette dispute survenue en direct sur le plateau de son émission TPMP. « Je regrette mes propos, mais quand j’ai vu Louis Boyard, je ne voyais pas un député, je voyais un pote, qui me trahit, en direct », a-t-il déclaré devant les députés et sénateurs. Il a également estimé avoir permis l’élection du député grâce à la visibilité que ce dernier a eue dans l’émission.

L’Insoumis n’a pas apprécié les commentaires. « Il a notamment dit : “C’est grâce moi si Boyard a été élu député”. J’ai été très surpris ! Moi je pensais qu’il vivait dans les beaux quartiers de Boulogne-Billancourt, et pas dans la 3e circonscription du Val-de-Marne », a taclé l’élu lors d’une conférence avec Jean-Luc Mélenchon jeudi soir.

Il ne s’est pas arrêté là. « Je l’ai aussi entendu dire “c’est moi qui ai lancé Louis Boyard” », a-t-il poursuivi. Lui s’est défendu, rappelant s’être engagé dès ses 17 ans. « Mais le parallèle est intéressant de voir comment Cyril Hanouna a commencé sa carrière, car c’est un fils de bourge qui a commencé sa carrière télévisuelle en soufflant dans le cul d’un chien », a alors clashé Louis Boyard.

« Mes potes ne serrent pas la main de l’extrême droite »

Une référence à une séquence télé datant de 2002, dans laquelle Cyril Hanouna souffle effectivement dans l’anus d’un bouledogue. « Je vais faire un petit air de trompette », annonçait alors l’animateur hilare. La séquence avait été exhumée par le rappeur Booba en octobre dernier et avait suscité la polémique.

Devant des centaines d’étudiants qui acclament ses propos, Louis Boyard continue de s’en prendre à Cyril Hanouna : « Il dit que nous avons été amis. C’est gênant. Je n’ai jamais été son pote. Moi mes potes, ils n’ont pas peur de dénoncer le pillage de Bolloré en Afrique. Moi mes potes, ils ne serrent pas la main de l’extrême droite. Moi mes potes, ce ne sont pas des hypocrites du show business. »

Sur le chapitre de Cyril Hanouna, Louis Boyard termine en jugeant « vraiment triste qu’une émission comme Touche pas à mon poste, qui fait référence un slogan antiraciste qui est “touche pas à mon pote”, soit devenue une courroie de transmission du plus raciste des milliardaires français ».

À voir aussi sur Le HuffPost :

L’ex-journaliste Jean-Marc Sylvestre, qui s’est plaint de ses 9 000 euros de retraite, se justifie

Dans l’empire Bolloré, Cyril Hanouna coûte (un peu) cher mais rapporte surtout très gros