Publicité

Lorient-OL: Sage passe un message à son équipe et salue la persévérance de Mama Baldé

Lyon sait donc gagner sans Alexandre Lacazette. Privés du "général" pour le deuxième match consécutif, les Gones ont su apporter une "réponse collective" pour l'emporter à Lorient (2-0), lors de la 25e journée de Ligue 1, samedi, a apprécié l'entraîneur Pierre Sage.

"Ce que je tiens à souligner, c'est la performance collective de l'équipe puisqu'on avait un plan de jeu assez clair, assez compris et appliqué par les joueurs sur la durée du match que ce soit pour défendre ou attaquer. On a vraiment voulu apporter une réponse collective (à ce problème), c'est ce que les joueurs ont fait ce soir", a expliqué le coach en conférence de presse. Lyon n'avait jamais gagné sans Lacazette cette saison et presque la moitié de ses buts avaient été inscrits ou offerts par son capitaine.

>> Revivez Lorient-Lyon (0-2)

"Cela montre l'importance de tout le monde"

Deuxième buteur du jour après l'ouverture du score de Nicolas Tagliafico, Mama Baldé a inscrit son premier but en Ligue 1 avec l'OL et a parfaitement justifié sa titularisation à la pointe de l'attaque. "Je suis assez content aussi que ce soit des joueurs qui jouent un peu moins qui aient apporté des réponses positives ce soir. Cela montre l'importance de tout le monde dans un groupe comme celui-ci. Mama Baldé qui, de temps en temps, n'était pas dans le groupe, avec des petits temps de jeu, n'a jamais baissé le pavillon en séance (d'entraînement) et quand la chance est venue il l'a saisie. Il devait sortir juste avant son but, son (remplaçant) était prêt et c'était une belle sortie pour lui", a souligné l'entraîneur rhodanien. Au-delà des deux buts, Lyon a été très solide défensivement, ne concédant aucun tir cadré aux Merlus. "On a gagné les deux matches du jeu, le match offensif et le match défensif en défendant assez haut, s'est félicité le coach. Quand on a mené, il a fallu transformer un petit peu notre manière de défendre (...) et j'ai trouvé l'équipe assez mature dans sa capacité à attaquer la profondeur dans les deux ou trois situations qui le proposaient, mais aussi de garder la balle dans les autres moments pour éviter que le boomerang ne revienne trop vite".

Avec 31 points, Lyon se hisse provisoirement à la 10e place et oublie un peu la gifle subie dimanche dernier à domicile contre Lens (0-3), déjà sans son meilleur buteur, qui avait interrompu une série de quatre victoires.

Article original publié sur RMC Sport