Publicité

L’opposante biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa qualifie son procès de « farce »

À Varsovie, des centaines de Biélorusses s'étaient réunis lors de la visite de Svetlana Tikhanovskaia.  - Credit:FRANCOIS DEVOS / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
À Varsovie, des centaines de Biélorusses s'étaient réunis lors de la visite de Svetlana Tikhanovskaia. - Credit:FRANCOIS DEVOS / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Une « farce » et une « vengeance » : voici ce que représente, aux yeux de Svetlana Tikhanovskaïa, le procès qui lui est intenté en Biélorussie et qui s'ouvrira mardi 17 janvier, en son absence. Dans un entretien accordé à l'AFP à Davos (Suisse), l'opposante biélorusse a par ailleurs qualifié les manœuvres militaires russo-biélorusses de « bluff » visant à détourner des forces de l'armée ukrainienne de la ligne de front de l'est du pays.

« Ces procès ne sont pas du tout des procès. C'est du spectacle, c'est une farce, cela n'a rien à voir avec la justice », a dénoncé l'opposante exilée en Lituanie et en visite en Suisse. « C'est une vengeance personnelle de Loukachenko et ses acolytes, pas seulement contre moi mais aussi contre ses autres opposants », a-t-elle confié.

« Haute trahison » et « conspiration en vue de prendre le pouvoir »

Confrontée à « une dizaine de chefs d'inculpation », dont la haute trahison et la conspiration en vue de prendre le pouvoir, elle a déclaré avoir contacté son avocat commis d'office, mais celui-ci n'a jamais répondu. « Je ne sais même pas ce que mon soi-disant avocat fera demain dans ce tribunal, comment il me défendra », a-t-elle dit lundi. « Je ne sais pas combien de temps ce procès durera, combien de jours, mais je suis sûre qu'ils me condamneront à beaucoup, beaucoup d'années de prison », a-t-elle poursuivi.

À LIRE AUSSIUkraine : « Dès que les Russes tournaient le dos, on donnait leur position à notre armée »

L'opposante a égal [...] Lire la suite