L'opposant vénézuélien Capriles se dit interdit d'activité politique

L'opposant vénézuélien Henrique Capriles, deux fois candidat à l'élection présidentielle, a annoncé vendredi avoir été interdit de toute activité politique pendant quinze ans. /Photo prise le 6 avril 2017/REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

CARACAS (Reuters) - L'opposant vénézuélien Henrique Capriles, deux fois candidat à l'élection présidentielle, a annoncé vendredi avoir été interdit de toute activité politique pendant quinze ans.

Il n'a pas précisé pour quel motif et la décision n'a pas été confirmée par les autorités.

Depuis une dizaine d'années, le bureau du contrôleur public a recours à une procédure connue sous le nom d'"inhabilitation" qui bannit les responsables politiques de toute fonction publique lorsqu'ils ont été jugés coupables d'avoir commis des "irrégularités" dans la gestion des fonds publics.

Le gouvernement estime que cette mesure permet de lutter contre la corruption. L'opposition dénonce un mécanisme arbitraire qui permet au pouvoir socialiste d'écarter ses adversaires sans recourir à la justice.

Au cours des derniers jours, Henrique Capriles a également été accusé d'incitation à la violence sur fond de manifestations contre le président Nicolas Maduro.

Un nouveau rassemblement est prévu samedi.

(Alexandra Ulmer, Brian Ellsworth; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages