L'ONU confirme un premier décompte de 124 viols en Ukraine, la moitié sur des enfants

Après des semaines d'enquêtes, l'ONU a confirmé 124 cas de violences sexuelles présumées commises dans la guerre en Ukraine. Les femmes constituent la majorité des victimes présumées. 56 des 124 allégations concernent des femmes. 59 des allégations concernent des enfants, dont 41 filles.

L'invasion russe de l'Ukraine est ponctuée de nombreuses allégations de crimes et d'abus perpétrés par les soldats russes. Bombardements contre des civils, meurtres, viols... Après des semaines d'enquêtes, l'ONU a confirmé 124 cas de violences sexuelles présumées commises dans la guerre en Ukraine :

"Les femmes constituent la majorité des victimes présumées, a déclaré Pramila Patten, représentante spéciale du Secrétaire général pour les violences sexuelles en tant de guerre. 56 des 124 allégations concernent des femmes. 59 des allégations concernent des enfants, 41 des filles, sept des garçons. Et dans un cas, le sexe était inconnu. 19 des allégations concernent des hommes, notamment des viols, des tentatives de viol, des déshabillages publics forcés et des menaces de violence sexuelle."

La réaction sur le rapport de l'ONU de Vasily Nebenzya, l'ambassadeur russe auprès de l'ONU ne s'est pas fait attendre, basée toujours sur des faits historiques liés aux Nazis. Il a rappelé que les soldats soviétiques ont été faussement accusés de violer des femmes allemandes et que ces accusations avaient été fabriquées par la propagande allemande : "Aujourd'hui nous n'avons pas entendu une seule preuve de la part des rapporteurs. Mais ces allégations s'inscrivent parfaitement dans la description des soldats russes comme des bêtes et des brutes barbares, orchestrée par les spin doctors occidentaux - exactement comme les sbires de Goebbels l'ont fait à la fin de la Seconde Guerre mondiale."

Les allégations de viols perpétrés par les troupes russes en Ukraine ont déclenché une vague de protestations et de manifestations dans de nombreuses villes du monde. Les cas corroborés par l'ONU couvrent toutes les régions ukrainiennes où les troupes russes se sont rendues. On suppose qu'il pourrait y avoir beaucoup plus de cas qui n'ont pas été signalés.

VIDÉO - Ukraine : Zelensky s'est rendu près de la ligne de front dans le Donbass

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles