Publicité

"Pas de longue barbe et de chaussures pointues" : jouer Tyrion dans Game of Thrones, ce n'était pas gagné d'avance pour Peter Dinklage

HBO
HBO

Nous sommes en 2010, et Peter Dinklage, le regard soucieux, attend patiemment que débute son prochain rendez-vous avec les producteurs D.B. Weiss et David Benioff. Ce dernier, que l'acteur a l'habitude de fréquenter, a pris l'initiative de le contacter pour lui proposer un rôle tout à fait spécial dans le pilote d'une nouvelle série pour HBO : Game of Thrones.

Mais si Dinklage affiche un air un peu méfiant en attendant son entretien, c'est que la série en question - adaptée d'une saga littéraire signée par celui qu'on surnomme le Tolkien américain - se déroule dans un univers médiéval fantastique.

Ce genre de monde, il le sait bien, relègue trop souvent les gens de sa condition à des personnages stéréotypés, qu'il a toujours pris soin de tenir à l'écart de son répertoire. Depuis sa naissance, Peter souffre en effet de la maladie d’achondroplasie, donnant lieu à un nanisme qu'il a toujours refusé de considérer comme un frein à sa carrière, bien au contraire.

Méticuleux dans le choix de ses rôles, refusant catégoriquement les personnages uniquement réduits à leur condition mais optant la plupart du temps pour des héros plus complexes, loin des sentiers battus, Peter Dinklage a pourtant accepté de revêtir - une fois n'est pas coutume - le costume du Nain Trompillon dans le second volet de la saga Narnia, deux ans plus tôt.

"C’étai…

Lire la suite sur AlloCiné

Game of Thrones, une période difficile pour Maisie Williams (Arya) : "Je ne faisais que ça, me comparer aux autres"

Game of Thrones : les séries attendues, les spin-offs annulés… le point sur tous les projets de la franchise