Publicité

Londres: la dernière oeuvre de Banksy dégradée et désormais protégée par des barrières

L'œuvre, apparue dans la nuit de dimanche à lundi dans un quartier du nord de Londres, a été partiellement recouverte de peinture blanche.

Une oeuvre revendiquée par Banksy a été partiellement recouverte de peinture blanche dans le nord de Londres, conduisant la collectivité locale à prendre des mesures de protection ce mercredi 20 mars.

Revendiquée lundi sur Instagram par le célèbre artiste de rue, cette fresque est composée de peinture verte dégoulinant sur un mur, représentant le feuillage d'un arbre aux branches nues situé juste devant. Au pied du mur a été peint au pochoir un personnage muni d'un pulvérisateur.

Quarante-huit heures et un afflux de visiteurs plus tard, l'oeuvre a été barbouillée de peinture blanche. "C'est vraiment dommage," a réagi auprès de la BBC Matt McKenna, un habitant de l'arrondissement d'Islington où se trouve l'oeuvre de Banksy. "Beaucoup de gens en parlent et c'est une partie de Londres qui a parfois tendance à être oubliée."

Des barrières installées

Jugeant "triste" qu'elle ait été ainsi "dégradée", un porte-parole de l'arrondissement d'Islington a expliqué que des discussions étaient en cours avec le propriétaire de l'immeuble "pour permettre à tout le monde de profiter de l'oeuvre d'art tout en la protégeant".

Des mesures "provisoires" comme l'installation de barrières et des patrouilles ont été prises et des caméras de vidéosurveillance sont envisagées, selon la même source.

En décembre dernier, une précédente oeuvre de Banksy, représentant des drones de combat sur un panneau stop, avait été volée dans la capitale britannique sous les yeux médusés des badauds. Deux hommes avaient par la suite été interpellés.

Article original publié sur BFMTV.com