Publicité

Si l'on vit un jour sur Mars, aura-t-on un accent martien ?

Les humains explorent l’espace pour trouver de nouvelles planètes, repérer autant de jeunes étoiles que des trous noirs et découvrir des galaxies encore jamais vues ! Un travail colossal dans le but notamment de chercher des traces de vie extraterrestre, mais aussi d'immigrer sur un autre astre. La Lune et la planète Mars sont dans le viseur des astronomes.

Quelle langue parleront les premières colonies installées sur la planète rouge ? Probablement de l’anglais, comme les astronautes et les spationautes lorsqu’ils sont en mission ensemble. Mais cet anglais risque de ne pas ressembler mot pour mot à celui parlé sur Terre. Pour cause, un accent martien risque de se développer là-bas, à 78 millions de kilomètres.

Lorsqu’une personne s'intègre dans un groupe qui présente un accent différent du sien, celle-ci va, au fur et à mesure du temps, adopter inconsciemment la même phonétique. Mais lorsque dans un endroit isolé, un groupe se forme avec plusieurs personnes, et donc plusieurs accents distincts, un voire de nouveaux accents se créent, explique Jonathan Harrington, directeur de l'Institut de phonétique et de traitement de la parole à l'Université Ludwig-Maximilians de Munich en Allemagne, à Live Science.

Le scientifique a dirigé une étude en 2019 lors de laquelle il a étudié les changements phonétiques de onze personnes qui ont passé un hiver en Antarctique. Les participants étaient totalement isolés. Huit étaient originaires d’Angleterre (5 avec des accents du Sud et 3 avec des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Temps d'écran : comment connaître le temps passé sur son smartphone ?
La planète Mars, un paradis inattendu pour les bactéries dangereuses ?
5 choses à savoir sur le Mac d’Apple qui a fêté ses 40 ans
Quelle est la plus longue période qu'un humain ait passé dans l'espace ?
Peut-on aller plus vite que la lumière ?